Enfin chez les professionnels

La boxeuse de la Petite-Nation, Vanessa Lepage-Joanisse.... (Photo sergeroyphoto.com)

Agrandir

La boxeuse de la Petite-Nation, Vanessa Lepage-Joanisse.

Photo sergeroyphoto.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vanessa Lepage-Joanisse devait donner ses premiers coups de poing chez les pros en décembre à Moncton. Danyk Croteau devait en faire de même plus tard ce mois-ci à Ottawa.

Des débuts qui ont toutefois dû être repoussés pour les deux boxeurs de l'Outaouais. Chaque fois, leur combat a été annulé pour des raisons différentes.

La bonne nouvelle?

Si tout va bien, ils monteront enfin dans le ring en février. En prime, ça se passera chez eux.

Le groupe Eye of the Tiger Management a annoncé lundi que Lepage-Joanisse et Croteau participeront à son premier gala de 2016 à Gatineau.

Son promoteur Camille Estephan a dévoilé la carte prévue le 21 février à l'hôtel Hilton du Casino Lac-Leamy. Schiller Hyppolite, de Montréal, (18-1, 12 KO) se retrouvera en grande finale. Avant lui, quatre espoirs locaux tenteront d'épater la foule et les juges.

Roody René et Taylor Page, tous deux d'Ottawa, combattront.

Mais c'est surtout la présence de Lepage-Joanisse et Croteau qui piquera la curiosité. La première a brillé dans les rangs amateurs, remportant le titre canadien plus d'une fois.

«C'est sûr qu'il aura une certaine pression de ne pas décevoir mon monde. Je veux montrer que j'ai du talent, a avoué la jeune femme de 20 ans.

«Puis j'aimerais bien faire partie un jour du groupe Eye of the Tiger. Donc je veux faire bonne impression.»

La motivation ne manque pas chez la boxeuse de la Petite-Nation.

«Je devais me battre le 5 novembre au Nouveau-Brunswick. Mais le combat a été reporté au 18 mars car mon adversaire s'est blessé, a-t-elle relaté. Quand j'ai appris ça, j'étais un peu déçue. Je me demandais pourquoi je m'entraînais. Mais là, je vais avoir la chance de me battre devant mon monde.»

Danyk Croteau... (Etienne Ranger, Archives LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Danyk Croteau

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Croteau n'est pas trop nerveux à l'idée d'effectuer ses débuts dans son patelin de Gatineau. L'ancien soldat rappelle qu'il a déjà livré deux combats dans un gala pro-am au Hilton du Casino Lac-Leamy.

«Je connais bien l'ambiance, a-t-il fait valoir. Je m'attends à un bon accueil. Il devrait avoir du bruit là-dedans quand mon nom va être annoncé.»

Ce dernier se préparait déjà en vue d'un combat le 29 janvier à Ottawa. Mais ce gala, qui devait mettre en vedette l'ancien champion du monde James Toney, a été annulé, la semaine dernière.

«La seule chose qui m'énerve, c'est que quelque chose arrive, que je ne puisse pas me battre en février», a-t-il confié.

Mais l'équipe d'Estephan l'a rassuré plus d'une fois.

«La seule raison qui pourrait m'empêcher de me battre, ce serait une blessure», a dit Croteau, qui est en parfaite santé en ce moment.

Quant à Hyppolite, il se sentira chez lui à Gatineau.

Camille Estephan a rappelé que son poulain s'est déjà battu à trois reprises en Outaouais en 2013 et une fois de plus en 2014.

«Il a construit une base de fans solide à Gatineau. Nous sommes fiers de le ramener en tête d'affiche ici», a dit le président d'Eye of the Tiger Management dans un communiqué de presse.

L'ancien Olympien de 2012, le poids lourd Simon Kean (2-0, 2 KO) fera également partie de ce gala, tout comme François Pratte (1-0), Ayaz Hussain (8-0, 6 KO), Mathieu Germain (5-0) et Will Madera (7-0, 3 KO).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer