Folle descente à Santa Caterina

Le Français Adrien Théaux a gagné une descente... (Alessandro Trovati, AP)

Agrandir

Le Français Adrien Théaux a gagné une descente de Coupe du monde complètement folle par une forte marge, mardi à Santa Caterina.

Alessandro Trovati, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrew Dampf
Associated Press
SANTA CATERINA, Italie

Adrien Théaux a gagné une descente de Coupe du monde complètement folle par une forte marge, mardi, tandis que Christof Innerhofer a attiré une large part d'attention en terminant quatrième tout en traînant une porte sur le parcours.

Théaux l'a emporté en 1 minute et 47,29 secondes (1:47,29) sur la piste Deborah-Compagnoni, abrupte et sombre, pour terminer avec une avance de 1,04 seconde sur l'Autrichien Hannes Reichelt. Il s'agit de la troisième victoire en carrière du Français.

Son compatriote David Poisson a terminé troisième, à 1,15 seconde.

Innerhofer a raté le podium par seulement sept centièmes. Environ une minute après son départ, l'Italien s'est pris le bras gauche dans une porte et le fanion orange vif ainsi qu'un des montants sont demeurés accrochés à son équipement.

Quelque 30 secondes plus tard, il a réussi à se défaire du fanion, mais il a traîné le montant jusqu'au fil d'arrivée à des vitesses atteignant presque 120 km/h, ce qui lui a valu une belle ovation de la foule.

Christof Innerhofer a attiré une large part d'attention... (Alessandro Trovati, AP) - image 2.0

Agrandir

Christof Innerhofer a attiré une large part d'attention en terminant quatrième tout en traînant une porte sur le parcours.

Alessandro Trovati, AP

«Bode Miller n'est plus là, alors on a besoin d'un autre skieur excentrique, a déclaré Innerhofer. C'était vraiment limite et très dangereux. Je ne voyais pas et je traînais le montant et le fanion. [...] Je sentais comme si je tirais un parachute.»

Portant plusieurs ecchymoses au bras et une petite coupure au nez à la suite de son escapade, Innerhofer n'a pas voulu spéculer sur ce qui aurait pu arriver sans sa mésaventure.

«J'avais de grosses avances à la fin des deux descentes d'entraînement, a-t-il toutefois souligné. Alors, faites votre propre idée.»

Aksel Lund Svindal a terminé septième, mettant ainsi fin à sa séquence de trois victoires.

Malgré cela, le Norvégien a repris le premier rang du classement général de la Coupe du monde à Marcel Hirscher, qui ne skie pas les descentes. Svindal a maintenant une priorité de 15 points devant son rival autrichien et il a maintenu son avance au classement de la descente.

Benjamin Thomsen a été le meilleur Canadien, terminant au huitième rang, à 1,63 seconde du vainqueur. Jeffrey Frisch (35e) et Tyler Werry (46e) ont également complété l'épreuve. Par contre, Broderick Thompson et Manuel Osborne-Paradis n'ont pas été en mesure de terminer la première manche, comme huit autres skieurs.

«La piste était hyper difficile. Il fallait avoir le coeur bien accroché, a dit Théaux. On ne peut pas dire que je me suis régalé, car c'était extrêmement dur. C'est une des plus belles descentes de ma carrière.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer