Nager sous les yeux de la ministre

La chef de mission du Canada, Chantal Petitclerc,... (Courtoisie, Comité paralympique canadien)

Agrandir

La chef de mission du Canada, Chantal Petitclerc, et la nouvelle ministre des Sports, Carla Qualtrough, assisteront à l'entraînement de la paranageuse Camille Bérubé aujourd'hui.

Courtoisie, Comité paralympique canadien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Camille Bérubé a l'habitude de s'entraîner dans l'anonymat. Et très tôt le matin en plus.

«De sept à neuf heures... Et pour une nageuse, c'est tard ça! Quand j'étudiais à l'école secondaire, j'étais à la piscine dès 5h30», lance en riant la triple médaillée des récents Jeux parapanaméricains. Il était question de son horaire, mercredi, à la veille d'un événement médiatique au bassin aquatique de l'Université d'Ottawa.

Le 3 décembre s'avère la journée internationale des personnes handicapées. Une journée qui sera soulignée jeudi matin par la présence de la chef de mission du Canada en vue des Jeux paralympiques de 2016 à Rio, Chantal Petitclerc. Elle sera accompagnée de la nouvelle ministre des Sports et des Personnes handicapées, Carla Qualtrough.

Des athlètes seront à leurs côtés afin d'encourager la nageuse de Gatineau à l'entraînement. Cette jeune femme de 20 ans a une déficience dans les deux jambes en raison d'un cancer à la naissance.

«C'est rare qu'il y ait des gens sur le bord de la piscine ou dans les estrades qui me regardent. Habituellement, il y a seulement l'entraîneur», souligne Bérubé, qui a commencé à nager à l'âge de huit ans pour être impliqué dans le sport.

Nerveuse l'étudiante-athlète âgée? Pas vraiment.

«J'ai hâte de vivre ce moment... Avoir l'opportunité de rencontrer ces deux personnes. J'ai souvent entendu parler d'elles, mais je n'ai jamais eu l'occasion de communiquer avec elles face à face.»

Il y a Petitclerc, l'ancienne athlète de course en fauteuil roulant qui a gagné 14 fois l'or paralympique. Qui a mené une carrière ensuite en communication, un domaine dans lequel Bérubé étudie depuis deux ans.

Puis la nomination de Qualtrough, une avocate et bénévole, a été applaudie par tous les athlètes, il y a un mois. Elle s'avère une ancienne vedette paralympique avec une impressionnante collection de médailles.

«Elle était nageuse comme moi. Il y a un beau lien. Ce sera spécial de nager devant Carla et Chantal», affirme Camille Bérubé, heureuse de participer aux célébrations de cette journée désignée par l'Organisation des Nations unies (ONU).

Dans le cas de ces trois femmes, leur handicap respectif ne les a pas empêchés de mordre dans la vie, de repousser leurs limites et marquer l'histoire sportive locale, provinciale et nationale.

«C'est important de célébrer la diversité en plus de sensibiliser les différentes organisations, de promouvoir l'accessibilité. Que tu aies une jambe croche ou autre chose, ce qui compte, c'est ce qui se passe entre les deux oreilles», souligne Bérubé.

La visite d'un chef de mission et d'une ministre offre une belle visibilité pour l'athlète de l'Outaouais à huit mois des prochains Jeux paralympiques. Cette dernière s'avère un espoir de médaille en vue du rendez-vous en sol brésilien.

Mais avant de songer au podium, Bérubé devra assurer sa place au sein de l'équipe canadienne. Les sélections auront lieu en avril, à Toronto.

La préparation se déroule bien, assure-t-elle. Un premier test l'attend la semaine prochaine au Dakota du Nord, site des championnats CAN-AM.

L'élite nord-américaine se trouvera dans l'eau.

«Ça sera intéressant de voir ce qui va se passer. Ce sera la première compétition depuis les Jeux parapanaméricains, l'été dernier, à Toronto.»

Un camp d'entraînement l'attend par la suite durant la période des Fêtes avec ses coéquipiers de l'équipe de natation des Gee Gees d'Ottawa. «À Hawaï», précise la jeune femme.

Il y a de pires endroits où se préparer en vue d'une nouvelle année, la plus importante d'une carrière.

«Ça va être pas mal une belle expérience», reconnaît en riant Bérubé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer