Robert Toupin revient sur le bord des piscines

Robert Toupin a dirigé vendredi son premier entraînement... (Archives LeDroit)

Agrandir

Robert Toupin a dirigé vendredi son premier entraînement à la tête du club de natation de Gatineau.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La retraite aura été de courte durée pour Robert Toupin. Plus précisément six petits mois.

Le quinquagénaire revient sur le bord des piscines. Il a dirigé vendredi son premier entraînement à la tête du club de natation de Gatineau (CNG).

Le poste d'entraîneur chef était vacant depuis le départ de Pierre Lafontaine. Ce dernier a remis sa démission à la fin octobre pour rejoindre Ski de fond Canada à titre directeur général.

«J'étais en vacances pendant trois semaines en Floride lorsque Pierre a annoncé qu'il quittait le club. Mes premières vacances de retraité...» a raconté Toupin en riant.

À son retour, les dirigeants du CNG lui ont proposé de prendre la relève sur une base intérimaire. Une offre qu'il ne pouvait pas refuser.

«Comme tu sais, j'ai beaucoup à coeur la natation à Gatineau. J'ai décidé de donner un coup de main», a soutenu Toupin, qui baigne dans les sports aquatiques depuis quatre décennies. Il a longtemps été entraîneur du défunt club d'East York, dans la région de Toronto.

Puis en 2001, il s'est pointé dans la capitale nationale. Quelques années plus tard, il a participé à la mise sur pied du club aquatique de l'Outaouais (CAO), qui a été dissous en mai à la suite de sa retraite.

Plus de 70 nageurs compétitifs sont passés au CNG, qui était longtemps considéré comme le «camp ennemi».

«Ça va être plaisant de renouer avec plusieurs de mes anciens nageurs, a avoué Toupin. Mais je vais avoir la chance aussi de travailler pendant les neuf prochains mois avec une équipe composée de plusieurs entraîneurs de haut niveau. Je pense à Mario Barrette et Olivier Renaud.»

Puis, il aura accès au centre sportif de Gatineau et sa piscine aux dimensions olympiques. Un outil dont il ne disposait pas lors de ses années au CAO.

«Ce sera plaisant de travailler dans un des meilleurs complexes», a ajouté Toupin.

Le CNG s'avère un des plus importants clubs au Québec avec plus de 500 nageurs compétitifs. Au fil des dernières années, ses membres ont participé à des épreuves de la Coupe du monde en eau libre et aux Jeux paralympiques. Vingt-et-un records du club sont déjà tombés en 2015-2016. Pierre Lafontaine avait été embauché en avril, succédant à Michel Bérubé, promu à la direction technique de la Fédération de natation du Québec. Le CNG veut attendre la fin des sélections olympiques en avril avant de choisir un remplaçant permanent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer