Le Marathon canadien de ski ajoute une corde à son arc

Le Marathon canadien de ski organisera la Classique... (Archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le Marathon canadien de ski organisera la Classique Jackrabbit le 16 janvier prochain.

Archives, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les fondeurs chevronnés de l'Outaouais et de l'extérieur de la région auront un nouvel événement à se mettre sous la dent cet hiver. En marge de son 50e anniversaire, le Marathon canadien de ski (MCS) tiendra le 16 janvier prochain la Classique Jackrabbit, un parcours «pilote» de 90 kilomètres reliant Mont-Tremblant à Montebello.

Sacré plus grand événement de ski de fond au pays en 2015 avec 2083 participants, le 50e Marathon canadien de ski aura lieu du 19 au 21 février, sur le traditionnel parcours aménagé entre Buckingham et Lachute.

L'organisation du marathon travaillait depuis déjà quelques années à mettre en place une nouvelle activité visant à établir un lien entre les deux pôles touristiques que sont Mont-Tremblant et Montebello, selon le directeur du MCS, Frédéric Ménard.

Le 16 janvier servira d'une certaine manière de session d'entraînement et d'apéritif en vue du grand happening de février.

La direction du MCS précise d'ailleurs qu'il s'agit d'un projet pilote. Un maximum de 300 skieurs expérimentés seront sélectionnés grâce à une pré-inscription qui a été lancée en ligne vendredi dernier.

«C'est basé sur le même principe que le marathon, c'est-à-dire que c'est inclusif, non chronométré et ce n'est pas compétitif. Le but est de favoriser l'activité physique, mais la différence, c'est que la classique va s'adresser à des gens plus expérimentés. On risque d'avoir des sections de 30 kilomètres et d'offrir un support alimentaire moins poussé. On cherche vraiment des gens d'aventure», explique M. Ménard, à propos du nouvel événement.

Un sentier historique comme plan B

Tout comme la piste du MCS, le sentier en question a été en quelque sorte défriché par le célèbre athlète et pionnier du ski de fond norvégien-canadien, Herman «Jackrabbit» Smith-Johannsen, qui faisait, il y a plusieurs décennies, le voyage dans les bois, entre sa résidence des Laurentides et l'ancienne école Sedbergh, à Montebello. «Il y a une forte connotation historique avec ce sentier», note M. Ménard.

Le départ se fera au Domaine Saint-Bernard, au pied du Mont-Tremblant. Les participants devront notamment traverser le centre-ville de Saint-Jovite, et revenir vers l'Outaouais en passant par Boileau et le domaine Kenauk, avant de terminer le périple à Montebello.

Selon M. Ménard, l'objectif est de faire de cette nouvelle classique un parcours annuel en début d'hiver. À partir de 2017, ce tracé servira également d'alternative lors du Marathon canadien de ski, advenant des précipitations insuffisantes de neige.

Déjà 1279 personnes ont noirci la feuille d'inscription en vue de la 50e édition du MCS prévue dans un peu plus de trois mois. «Nous sommes 30% en avance sur l'année dernière à pareille date», note M. Ménard.

En date de lundi, 85 participants étaient déjà inscrits à la Classique Jackrabbit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer