La cadette Williams a le dessus

Serera a un dossier de 9-5 contre sa... (Reuters)

Agrandir

Serera a un dossier de 9-5 contre sa coeur en Grand Chelem.

Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
NEW YORK

Serena Williams a défait sa soeur Venus en trois manches et elle n'est plus qu'à deux victoires de devenir la première joueuse depuis 1988 à compléter le grand chelem.

La plus jeune des deux Williams a eu le meilleur 6-2, 1-6, 6-3, mardi lors des quarts de finale des Internationaux des États-Unis, devant des gradins remplis de vedettes au stade Arthur-Ashe. Il s'agissait pour Serena d'une 11e victoire en trois manches lors d'un tournoi majeur cette année.

Serena a un dossier de 9-5 contre sa soeur aînée en Grand Chelem.

Elle a été presque parfaite lors de la première manche, mais a paru plus tendue lors de la deuxième. Elle a retrouvé son aplomb lors de la manche ultime, brisant rapidement le service de Venus. Soulignant l'importance du moment, Serena a célébré en sortant le poing et a crié très fort, ce qui est rare quand elle affronte sa soeur.

Âgée de 35 ans, Venus a offert une belle opposition, mais comme c'est souvent le cas - peu importe l'adversaire - Serena était simplement trop forte.

Lors des demi-finales, Serena sera opposée à Roberta Vinci, qui a atteint cette étape d'un tournoi du Grand Chelem pour une première fois en carrière à l'âge de 32 ans. L'Italienne, 43e joueuse mondiale, a éliminé Kristina Mladenovic 6-3, 5-7, 6-4.

Mladenovic, âgée de 22 ans, qui n'avait jamais franchi la troisième ronde d'un tournoi majeur, a été ennuyée par des crampes au cours d'un après-midi humide. Son match de simple au quatrième tour ne s'est pas terminé avant 1h, dans la nuit de lundi, puis elle a joué en double plus tard dans la journée.

Cilic intraitable

Le champion en titre Marin Cilic a signé une 12e victoire d'affilée aux Internationaux des États-Unis et a ainsi obtenu un billet pour les demi-finales grâce à un gain de 6-4, 6-4, 3-6, 6-7 (3), 6-4 face au Français et 19e tête de série Jo-Wilfried Tsonga, mardi.

Le match a duré presque quatreheures au stade Arthur-Ashe, retardant le début du quart de finale féminin entre Serena et Venus Williams.

Neuvième tête de série, Cilic semblait se diriger vers une victoire relativement facile après avoir gagné les deux premières manches. Il avait un dossier de 47-0 en Grand Chelem quand il se retrouvait avec cet avantage.

Cependant, Tsonga a gagné la troisième manche quand il a finalement converti sa septième balle de bris du match et en fermant la porte avec trois as consécutifs. Tsonga, finaliste aux Internationaux d'Australie en 2008, a ensuite sauvé trois balles de match en quatrième manche afin d'étirer le plaisir.

«Jo a réussi des coups incroyables», a déclaré Cilic.

Lors de la manche ultime, Cilic a brisé le service de Tsonga à zéro pour prendre les devants 3-2 et il a été en mesure de tenir le coup. Il a eu besoin de deux autres balles de match, commettant une double faute à la première occasion, avant de l'emporter quand Tsonga a mal ajusté un coup droit.

«C'est très frustrant, mais c'est ça le tennis», a philosophé Tsonga.

Avant son duel contre Cilic, Tsonga avait gagné ses 56 jeux au service depuis le début du tournoi, une séquence qui a atteint le chiffre de 60 avant que Cilic ne le brise au 11e jeu du premier set. Cilic a finalement brisé trois fois le service de Tsonga au cours du match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer