Bonne opération pour Hamilton

Lewis Hamilton... (Photo Alessandro Trovati, AP)

Agrandir

Lewis Hamilton

Photo Alessandro Trovati, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
MONZA

Le Britannique Lewis Hamilton, parti en pole position, a remporté deux fois le Grand Prix d'Italie de Formule 1, dimanche: sur la piste de Monza puis dans le bureau des commissaires, après enquête.

Hamilton, double champion du monde et leader du championnat, est parti en pole position et a terminé loin devant, comme prévu: 25 secondes d'avance sur l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), 47 sur le Brésilien Felipe Massa (Williams).

Juste après l'arrivée, la direction de course a convoqué les responsables de Mercedes car la pression des pneus arrière d'Hamilton et Nico Rosberg, au départ «était inférieure à la pression minimum» recommandée par Pirelli (19,5 PSI).

«No further action» (pas de pénalité), a-t-elle finalement décidé et annoncé, vers 18h00, après avoir longuement enquêté sur la pression de ces pneus. «L'équipe a suivi la procédure prévue, supervisée par le manufacturier, afin que les pneus soient utilisés en respectant les normes de sécurité», a-t-elle expliqué.

C'est donc la 40e victoire d'Hamilton en F-1, dont sept en 2015. Elle lui permet de repartir de Monza avec 53 points d'avance sur Rosberg qui a abandonné à trois tours de l'arrivée, moteur en feu, alors qu'il était troisième. Il a donc perdu 15 points précieux dans la course au titre.

Après 53 tours, en plein soleil et devant des milliers de tifosi ravis, les places d'honneur, au pied du podium, ont été prises par l'autre Williams de Valtteri Bottas, quatrième, et l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen. Parti sur la première ligne, le Finlandais, champion du monde 2007, a complètement raté son départ et plongé au 18e rang.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer