Murray vient à bout de Pospisil

Éliminé par Andy Murray, Vasek Pospisil quitte Wimbledon.... (Associated Press)

Agrandir

Éliminé par Andy Murray, Vasek Pospisil quitte Wimbledon. Mais sa séquence à Londres lui a tout de même permis de toucher 263 500 livres, soit près de 500 000 dollars.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

(LONDRES) Le Canadien Vasek Pospisil s'est incliné en trois manches contre Andy Murray en quarts de finale du tournoi de tennis de Wimbledon, hier. Murray, le favori de la foule au All England Club, l'a emporté 6-4, 7-5, 6-4 devant un court central rempli à capacité, avec aux premières loges le Prince William et son épouse Kate.

Le match s'est amorcé avec le toit ouvert, mais on a fermé la structure à la suite d'une seconde interruption en raison de la pluie.

Au final, la rencontre s'est étendue sur une période de deux heures et 11 minutes.

Pospisil souhaitait imiter Robert Powell (1908 Wimbledon) et Milos Raonic (2014 Wimbledon) qui sont les deux seuls Canadiens ayant atteint le carré d'as d'un tournoi du Grand Chelem. Mais Murray a été le plus fringant et coriace des deux, l'Écossais profitant la fatigue accumulée du Canadien qui a été impliqué dans plusieurs matches de cinq manches, tant en simple qu'en double, depuis le début du tournoi.

«J'ai joué beaucoup de tennis, de là à savoir comment ç'a pu m'affecter c'est dur à dire, a affirmé Pospisil. Mais j'ai commencé à me sentir plus lourd, particulièrement au cours du troisième set.

«J'ai joué, je ne sais plus, quelque chose comme 31 sets en l'espace de sept jours. Puis me voilà contre Andy qui affectionne les longs échanges. J'aurais voulu être plus frais et dispos, mais ç'a tout de même été une fantastique semaine. Et ce n'est que le début.»

FATIGUÉ

Pospisil, qui a joué trois matches de cinq sets sur ses cinq en simple, a montré des signes de fatigue contre Murray. Ce qui a ajouté à sa charge de travail, c'est que son partenaire américain Jack Sock et lui ont été stoppés lundi dans la défense de leur titre en double.

Une légère blessure à la main droite l'a aussi incommodé au cours des dernières journées. Même s'il a dit qu'il devra subir des examens, Pospisil s'est montré rassurant quant à sa participation au match du Canada de la Coupe Davis face à la Belgique, en fin de semaine prochaine.

«Je ne m'attends pas à ce que ce soit sérieux, a-t-il avancé. Le plan est d'assurément jouer, à moins que les radiographies ne révèlent un problème. Ce que je n'anticipe pas. Ce n'est que par mesure de prudence.»

Pospisil a réussi neuf as, mais il ne s'est créé qu'une balle de bris, que Murray a sauvée. Il a ajouté 34 coups décisifs dans la défaite.

Pospisil a subi sa quatrième défaite en moins d'un an contre Murray. Il s'agissait de leur premier affrontement sur le gazon.

DEUX INTERRUPTIONS

Les deux joueurs ont dû composer avec une première interruption de 35 minutes, où moment où Murray menait 2-1 au premier set. Ils ont dû retraiter aux vestiaires de nouveau. Cette fois Pospisil était en avance, par la marque de 4-3, en deuxième manche.

Au retour, Murray a réalisé un bris à l'issue d'une partie au cours de laquelle Pospisil a reçu un avertissement parce qu'il prenait plus de 20 secondes entre les points.

Les demi-finales féminines se dérouleront aujourd'hui, avec la quintuple championne Serena Williams affrontant la championne de 2014 Maria Sharapova et Agnieszka Radwanska se mesurant à Garbine Muguruza.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer