Raonic passe sans problème

Milos Raonic ne semble plus ennuyé par son... (Kirsty Wigglesworth)

Agrandir

Milos Raonic ne semble plus ennuyé par son pied droit.

Kirsty Wigglesworth

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
LONDRES

Le Canadien Milos Raonic, qui dispute un premier tournoi à la suite d'une courte pause rendue nécessaire par une intervention chirurgicale pour corriger un nerf coincé au pied droit, a atteint les quarts de finale du tournoi de Queen's grâce à une victoire en trois sets de 6-4, 6-7 (5), 6-1 acquise aux dépens du Français Richard Gasquet.

La troisième tête de série a enlevé la première manche à l'aide d'un bris réussi dès le premier jeu, suivi de cinq balles de bris sauvées au jeu suivant pour faire 2-0. Après que Gasquet eut créé l'égalité en remportant le deuxième set, Raonic a dominé la manche ultime, se forgeant une avance de 4-0 en remportant 71 pour cent des échanges.

Wawrinka éliminé

La série de huit victoires de Stanislas Wawrinka a quant à elle pris fin au deuxième tour du tournoi, où il a été éliminé par Kevin Anderson 7-6 (4), 7-6 (11).

Il s'agit du quatrième triomphe consécutif du Sud-Africain contre Wawrinka, qui a le tournoi de Roland-Garros.

Anderson a appliqué la pression sur la deuxième tête de série dès le départ, sauvant une balle de bris dès le premier jeu. Bien que Wawrinka eut sauvé deux balles de manches à 6-5, c'est Anderson qui a enlevé le bris d'égalité.

Au deuxième set, Wawrinka a sauvé une balle de bris avec un retard de 3-2.

Mais Anderson a toujours détenu l'avantage pendant le bris d'égalité. Au cours d'une fin de match enlevante, Wawrinka a sauvé cinq balles de matches en plus de profiter de trois balles de manche avant qu'Anderson ne l'emporte sur son 22e as du duel.

«J'ai offert une très bonne performance au service, a dit Anderson, qui avait aussi été le premier à battre Wawrinka à la suite de sa conquête des Internationaux d'Australie, en 2014. Je suis demeuré patient tout au long du match. J'ai tenté de lui enlever ses retours de service le plus possible.»

Wawrinka était tout de même satisfait de sa prestation contre un adversaire au sommet de sa forme.

«J'ai commis une grosse erreur sur une balle de manche, mais c'est tout. De façon générale, Je pense qu'il a très bien joué. Il a tenté plusieurs choses et visé les lignes sur tous ses coups. Il a appliqué beaucoup de pression.»

Le Français Gilles Simon, classé septième, a quant à lui résisté à la poussée de l'Australien Thanasi Kokkinakis en début de rencontre pour finalement l'emporter en deux sets de 6-4, 6-2.

Et pour finir, Alexandr Dolgopolov, qui a surpris Rafael Nadal au premier tour, n'a pas été en mesure de poursuivre dans la même veine. L'Ukrainien a été défait 6-3, 7-6 (4) par l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer