Cyclisme: apprendre sur le tas au Saguenay

La dernière étape du grand prix cycliste de... (Michel Tremblay, Le Quotidien)

Agrandir

La dernière étape du grand prix cycliste de Saguenay.

Michel Tremblay, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Leur meilleur cycliste a terminé loin du podium. Une de leurs recrues a vu le bitume de trop près, victime d'une violente chute.

Le Grand Prix de Saguenay aura servi de leçon à la nouvelle équipe nationale Santé Universelle - Marin Bikes, qui a vu le jour à Gatineau, l'automne dernier. L'événement a pris fin dimanche après-midi avec la quatrième et dernière étape, une épreuve sur route de 149,8km à Chicoutimi.

«Il s'agissait de notre première course internationale, a rappelé le fondateur et directeur technique de la formation, Frédérick Gates.

«Nous tirons un bilan positif. Nous sommes arrivés là-bas avec le but d'apprendre. Mais en même temps, nous ne voulions pas jouer les touristes, a-t-il ajouté. La première journée, les gars ne savaient pas trop à quoi s'attendre. Ils étaient intimidés par le peloton. Mais après la deuxième étape, ils ont compris qu'ils avaient affaire dans cette course. Ils ont pris part à l'action. Ils ont créé des échappées. Nous avons pu voir une évolution. Il n'y a pas de prix sur l'expérience acquise.»

Darren Matthews, qui en était à ses premiers coups de pédale pour Santé Universelle - Marin Bikes, a obtenu le meilleur résultat des siens, prenant le 28e rang au classement général. Il s'est joint à l'équipe à la suite du forfait de Daniel Parkman, qui récupère lentement d'une chirurgie à la main et dont la saison est terminée.

«Il (Matthews) est champion national de la Barbade», a souligné Gates, fier de l'avoir attiré chez lui.

Matteo Dal-Cin, d'Ottawa, a remporté le GP de Saguenay, terminant devant son coéquipier Ryan Roth, de l'équipe Silber Pro Cycling. Une formation canadienne qui est dirigée par l'ancienne gloire locale, Gord Fraser.

Treize formations représentant quatre pays ont participé à l'événement.

Prochain arrêt

Santé Universelle - Marin Bikes était sur la voie du retour au moment de l'entrevue, quelque part en voiture dans la réserve faunique des Laurentides. Elle aura peu de temps pour se reposer.

Le Grand Prix de Gatineau se pointe. L'épreuve masculine aura lieu samedi.

«Nous voulons la victoire, c'est clair. Nous allons arriver avec beaucoup de confiance», a lancé Gates.

Un cycliste qui ne sera pas sur le fil de départ?

Anthony Barrette, dont le GP de Saguenay a pris fin vendredi lors d'un accrochage impliquant quatre autres participants.

«Un des gars derrière lui est passé dessus», a relaté Gates.

Le verdict? De sévères plaies, 13 points de suture au genou droit, une entorse acromio-claviculaire à l'épaule gauche, des brûlures au dos et un vélo qui ne roulera plus.

La bonne nouvelle? Pas de commotion cérébrale, ni de fracture pour le jeune homme âgé de 20 ans, qui étudie en génie mécanique.

«Il (Anthony) avait hâte de courir chez lui à Gatineau. On se disait que ce serait une bonne course pour lui.»

En plus de Matthews et Barrette, Ben Andrews, Shawn Clarke, Robert Hargrove, Émile Jean et Sébastien Cossette ont défendu les couleurs de Santé Universelle - Marin Bikes au Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer