Blondin atteint de nouveaux sommets

Ivanie Blondin l'a emporté par un cheveu au... (Associated Press)

Agrandir

Ivanie Blondin l'a emporté par un cheveu au photo finish, coiffant la Coréenne Bo-Reum Kim dans le dernier droit.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le sapin ne sera pas uniquement orné que des boules de Noël, chez Ivanie Blondin. Quelques médailles pourraient bien être accrochées aux branches.

La patineuse de vitesse d'Ottawa reviendra au pays aujourd'hui après un séjour fructueux en Europe et en Asie. Un mois couronné hier par une autre victoire en Coupe du monde.

Cette fois-ci, Blondin a remporté l'épreuve de départ groupé de Heerenvenn, aux Pays-Bas. «Ça s'est décidé au photo finish», a-t-elle souligné.

Deux centièmes de seconde l'ont séparée de la Coréenne Bo-Reum Kim, qu'elle a doublée dans le dernier droit vers le fil d'arrivée.

La plus importante bataille, elle l'a toutefois livrée à la favorite locale Irene Schouten, qui l'avait vaincue le week-end précédent en Allemagne.

«J'ai été derrière elle (Schouten) pendant un bout durant la course. Elle a essayé de me larguer à quelques reprises, mais j'ai réussi à rester derrière elle.»

Il s'agissait d'une cinquième médaille en quatre étapes de la Coupe du monde pour Ivanie Blondin. Dans le lot, il y a deux d'or, une d'argent et deux de bronze.

Une récolte qui surprend la principale intéressée, qui connaît le meilleur début de saison en cinq ans sur la scène internationale.

«Je ne m'attendais pas de revenir au pays avec cinq médailles au cou, a dit Blondin. C'est spécial. J'en suis très fière.

«En comparant mes temps en début de saison, je savais que j'étais forte. Mais je ne pensais pas être aussi forte que ça.»

Au repos

Blondin, 24 ans, aura droit à quelques journées de repos dans la prochaine semaine. Le patin cédera sa place aux décorations du logement qu'elle partage avec son fiancé Éric à Calgary, domicile de l'équipe nationale.

«Il est allé chercher hier un sapin de Noël», a relaté la jeune femme avec l'enthousiasme d'un enfant.

Il reste à le décorer et glisser quelques cadeaux en dessous. Une fois Noël passé, ce sera le retour aux choses sérieuses.

L'équipe canadienne tiendra des sélections lors de la première semaine de janvier afin de choisir les athlètes qui participeront aux épreuves de la Coupe du monde en deuxième moitié de saison.

Ivanie Blondin compte être de la partie. «J'ai appris beaucoup de mes erreurs lors des trois courses précédentes, a-t-elle noté en parlant de sa performance dorée de d'hier. «Ça sera mon but d'ici la fin de la saison, de continuer à devenir meilleure.»

mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer