Benjamin Tyo prépare son plus grand saut

Benjamin Tyo participera aux championnats du monde juniors... (Martin Roy)

Agrandir

Benjamin Tyo participera aux championnats du monde juniors en trampoline pour la première fois de sa carrière.

Martin Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Un gros saut attend le gymnaste Benjamin Tyo.

L'espoir d'Ottawa participera la semaine prochaine aux championnats du monde juniors de trampoline pour la première fois de sa jeune, mais prometteuse carrière. Il doit mettre le cap aujourd'hui vers la Floride, plus précisément Daytona, où se déroulera cet événement.

« Ce sera un moment excitant. Je n'ai jamais vécu rien de si gros que ça. Je vais me rendre là-bas et faire de mon mieux. J'ai bien hâte de voir où je me situe parmi les meilleurs au monde », a raconté l'ado de 16 ans avant un entraînement au club Unigym.

Tyo, tout comme ses jeunes frères Vincent et Francis, polit sa technique à la palestre du centre sportif de Gatineau. Tout ça sous la direction du réputé Yann Prigent, qui a été entraîneur aux Jeux olympiques en 2008 à Pékin.

« Un excellent instructeur, a souligné le trampoliniste. Yann possède beaucoup d'expérience. Il m'aide beaucoup à rester calme, en contrôle de mes émotions. Il me prépare très bien en vue des compétitions. »

Et ce n'est rien de différent pour la prochaine sortie : « Le même entraînement, le même volume », a mentionné Tyo.

La seule chose qui a changé ?

« L'intensité », a souligné ce fils d'un père francophone et d'une mère slovaque.

Nouvelle confiance

Benjamin Tyo se dit prêt à attaquer le nouveau défi qui se pointe. Un discours qu'il n'aurait pas tenu, il y a un mois.

« Je ne me sentais pas prêt à ce moment-là. Je traînais quelques petites blessures qui m'empêchaient de compléter mes routines. J'étais également stressé. »

Et aujourd'hui, à quelques heures de délaisser les premiers flocons de novembre en faveur des palmiers du Sud américain ?

« Je suis en santé et je connais mes meilleurs moments à l'entraînement », ajoute-t-il.

Tyo s'est qualifié en vue des Mondiaux juniors après avoir obtenu plusieurs bons résultats la saison dernière sur le circuit national. Sa troisième place aux championnats canadiens au printemps a scellé son sort.

En 2013, Benjamin Tyo avait gagné l'or en trampoline synchronisée en compagnie de son frère Vincent. Il avait récolté deux autres médailles durant ces championnats disputés à l'Université Carleton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer