Bouchard et Raonic perdent du terrain

Eugenie Bouchard a perdu deux places, et Milos... (Photos AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard a perdu deux places, et Milos Raonic une, au classement mondial.

Photos AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Après avoir écrit une page d'histoire du tennis canadien en se hissant au cinquième rang mondial la semaine dernière, Eugenie Bouchard a perdu deux places et termine l'année à la septième position du classement.

Ses trois défaites aux finales de la WTA à Singapour lui ont fait perdre du terrain au profit de la Serbe Ana Ivanovic et de la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Le dernier tournoi de la saison de la WTA a également permis à la Roumaine Simona Halep, finaliste à Singapour, de ravir le troisième rang à la Tchèque Petra Kvitova.

L'Américaine Serena Williams complète l'année au premier rang mondial pour la quatrième fois de sa carrière. Elle termine avec une priorité de 1435 points sur la Russe Maria Sharapova.

Bouchard, âgée de 20 ans, a connu une année exceptionnelle même si elle a connu une deuxième moitié de saison plus difficile. Rappelons qu'elle a entrepris 2014 au 32e rang mondial. Ses succès dans les tournois du Grand Chelem - demi-finaliste en Australie et à Paris et finaliste à Wimbledon - lui ont notamment permis de se hisser parmi le top-10 mondial. Elle a également remporté son premier tournoi sur le circuit de la WTA à Nuremberg en mai.

En accédant au cinquième rang mondial la semaine dernière, elle est devenue la première Canadienne, hommes et femmes confondus, à atteindre ce sommet. Elle a surpassé Milos Raonic, qui avait atteint la 6e place du classement de l'ATP en juillet.

Raonic, éliminé en quarts de finale du tournoi de Bâle la semaine dernière, a lui aussi perdu du terrain au classement, glissant de la 9e à la 10e position.

Le Britannique Andy Murray, vainqueur à Valence de son deuxième titre en autant de semaines, a progressé de la 10e à la 8e place du classement ATP et il occupe désormais le 5e rang dans la course à Londres, le dernier tournoi de la saison qui réunira les huit meilleurs joueurs.

Le Suisse Roger Federer, vainqueur du tournoi de Bâle dimanche, a encore réduit son retard sur le Serbe Novak Djokovic, toujours no 1 mondial. Mais l'écart a été réduit à 2230 points et Federer peut encore espérer devancer Djokovic d'ici la fin de l'année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer