Federer trop fort pour Raonic

Le Suisse Roger Federer (à droite) a donné... (Photo: AFP)

Agrandir

Le Suisse Roger Federer (à droite) a donné une leçon de tennis au Canadien Milos Raonic.

Photo: AFP

Partager

Associated Press
Melbourne, Australie

L'Ontarien Milos Raonic est passé bien prêt de ne pas jouer lundi aux Internationaux d'Australie en raison d'une blessure au pied gauche. Il s'est finalement présenté sur le court et a été éliminé 6-4, 7-6 (4), 6-2 lors de son match de quatrième tour contre le Suisse et deuxième tête de série Roger Federer.

Raonic, 15e tête de série, a dévoilé après la rencontre qu'il avait obtenu le feu vert des médecins quelques instants seulement avant le début de la rencontre.

«J'ai eu une journée difficile. Ça ne s'est pas déroulé comme je l'espérais», a dit Raonic, qui a inscrit 19 as et commis 41 fautes directes lors de la rencontre d'un peu moins de deux heures.

«Jusqu'à environ 45 minutes ou une heure avant le match, je n'étais pas certain de jouer. J'ai effectué une imagerie par résonance magnétique en vitesse sur mon pied.

«J'avais de la difficulté à marcher. J'ai obtenu le feu vert après ça. J'ai reçu une injection anesthésique au niveau de mon pied.»

Raonic a ajouté qu'il a joué malgré le manque de sensation et s'est bien battu même s'il souffre d'inflammation dans les articulations de son pied.

«C'est fatiguant mentalement quand quelqu'un vous dit que vous souffrez peut-être d'une fracture de stress», a-t-il dit.

«Je pense avoir été capable de faire le vide dans mon esprit avant la rencontre et j'ai joué du mieux possible.»

Federer a gagné le premier set après que Raonic lui ait concédé une balle de manche avec une double faute. Federer en a profité en complétant le point avec une belle volley.

Le Suisse a ensuite gagné le bris d'égalité au deuxième set et a commencé le troisième en brisant rapidement Raonic à deux reprises. La jeune sensation canadienne n'a jamais été en mesure de s'en remettre et Federer a mis fin à la rencontre sur sa deuxième balle de match.

Le parcours de Raonic en Grand Chelem a donc encore pris fin au quatrième tour.

Cependant, il s'est dit content de la manière dont il a géré la situation. «J'ai continué à pousser», a-t-il noté.

Il a également mentionné que son état de santé n'affecterait pas sa participation à la Coupe Davis du 1er au 3 février, à Vancouver, précisant qu'il avait «seulement besoin de quelques jours pour m'en remettre».

De son côté, le Torontois Daniel Nestor a encaissé son élimination la plus rapide à Melbourne depuis 2009. Son partenaire Mahesh Bhupathi et lui ont perdu 6-3, 4-6, 6-3 contre Simone Bolelli et Fabio Fognini.

Nestor, âgé de 40 ans et qui détient le plus de titres en carrière en double dans l'histoire du circuit, a été incapable de permettre à son équipe, classée cinquième, d'atteindre les quarts de finale.

«Ils ont appliqué beaucoup de pression et les conditions les avantageaient un peu, a analysé Nestor. Chaque journée est différente ici. Ça dépend sur quel court on se retrouve.

«Celui-là semblait plus lent que celui sur lequel nous nous étions pratiqués. Les conditions étaient aussi plus lourdes avec la balle et l'air.»

Il s'agit donc d'un résultat décevant pour Nestor, qui a laissé de côté son partenaire Max Mirnyi au cours de la saison morte afin de faire équipe avec Bhupathi cette saison.

Lundi, Nestor et Bhupathi ont commis huit doubles fautes et ont profité de seulement trois de leurs 10 balles de bris.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer