Arturo Gatti au Panthéon de la boxe

Arturo Gatti salue sa victoire par mise hors... (Photo : archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

Arturo Gatti salue sa victoire par mise hors de combat contre Terron Millet au Madison Square Garden de New York le 26 janvier 2002. Il a été admis au Panthéon international de la boxe, hier.

Photo : archives, La Presse Canadienne

Partager

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

C'est à titre posthume qu'Arturo Gatti recevra le plus bel honneur de sa carrière.

Gatti, qui a remporté des championnats du monde dans deux catégories de poids, se retrouve en tête d'un groupe de 11 personnes qui seront intronisées au Panthéon international de la boxe en 2013. L'honneur, annoncé hier, vient trois ans après sa mort violente.

Ce Calabrais de naissance, qui a grandi à Montréal, a pris sa retraite en 2007 avec une fiche de 40-9 et 31 K.-O. Il a été sélectionné à sa première année d'admissibilité. Gatti est décédé il y a trois ans au Brésil, à l'âge de 37 ans, dans des circonstances mystérieuses. «Il a tout donné dans le ring, a commenté Micky Ward, qui a livré trois combats mémorables à Gatti. Il a tout donné à la boxe. Il a donné aux amateurs ce qu'ils voulaient.»

Un modèle pour Pascal

«Il a été un des premiers à paver la voie pour les boxeurs du Québec comme Joachim Alcine, Lucian Bute et moi, a commenté l'ancien champion du monde WBC des mi-lourds Jean Pascal. Il est allé aux États-Unis et il a ouvert les portes des réseaux de télé américains à plusieurs d'entre nous.

«Il représente donc une grande fierté et un modèle pour moi, a ajouté Pascal. C'est un exemple, une inspiration. Il m'inspire d'ailleurs à aspirer à mon tour à une place au Temple de la renommée de la boxe.»

Les autres

Les autres élus sont Virgil Hill, qui a défendu son titre chez les mi-lourds 20 fois au cours de ses deux règnes; le Sud-Coréen Myung-Woo Yuh, qui a été deux fois champion chez les mi-mouches; le poids léger Wesley Ramsey et le moyen Jeff Smith à titre posthume dans la catégorie des anciens; le boxeur irlandais du xixesiècle Joe Coburn dans la catégorie des pionniers; l'arbitre Mills Lane; l'annonceur au centre du ring Jimmy Lennon fils; le gérant Arturo Hernandez; le caricaturiste Ted Carroll; et le journaliste Colin Hart.

Les intronisés ont été choisis par l'Association des chroniqueurs de boxe et un comité international d'historiens de la boxe. La cérémonie d'intronisation aura lieu le 9juin au Temple de la renommée situé à Canastota, dans l'État de New York.

Un favori de la foule

C'est la détermination de Gatti, et sa volonté de ne jamais ralentir la cadence, qui a fait de lui un favori de la foule.

«Arturo était un boxeur de l'ancienne école, comme (Jake) LaMotta ou (Rocky) Graziano, a rappelé Ward. Il pouvait te faire la guerre s'il le fallait, tout comme il pouvait boxer aussi bien que n'importe qui. Il avait les deux atouts.»

Gatti, qui s'est installé à Jersey City, dans le New Jersey, pendant son adolescence, a remporté en 10 rounds son troisième et décisif combat contre Ward en juin 2003. Le combat, qui ne mettait aucun titre à l'enjeu, a été disputé devant 12643 spectateurs à Atlantic City, la foule la plus imposante de l'histoire pour un affrontement n'impliquant pas des poids lourds.

Gatti est devenu une légende dans le New Jersey, et les amateurs ont convergé vers Atlantic City pendant des années afin de le voir se battre. Il est devenu le premier à attirer plus de 100000 partisans à Boardwalk Hall après sa réouverture en 2001.

«Le Temple de la renommée est une juste récompense pour quelqu'un qui a travaillé si fort et tant donné à son sport, a déclaré Pat Lynch, le gérant de Gatti. Ç'a été un honneur et un privilège pour moi d'avoir pu gérer toute sa carrière.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer