Les sports en bref

Les événements du jour dans le monde des sports, en quelques mots. (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour dans le monde des sports, en quelques mots.

Tous les yeux vers Lepage

C'est Javier Gomez Noya qui a remporté le volet masculin du Triathlon international de Montréal, dimanche. Mais tous les yeux étaient tournés vers Alexis Lepage.

C'est sous une ambiance festive et encouragé par les partisans présents qu'il s'est élancé dans les eaux du fleuve Saint-Laurent. Ennuyé par une fracture du scaphoïde lors de l'étape de la Coupe du monde présentée dans la métropole l'an dernier, Lepage a eu la chance cette fois-ci de prendre part à la compétition devant les siens.

Le vice-champion canadien a conclu son parcours en 29e place, à 3:58 de Gomez Noya. « Je suis content et triste à la fois, a-t-il lancé légèrement amer. J'ai eu un super bon départ en natation, mais au deuxième tour, ç'a commencé à brasser un peu plus et je n'ai pas été en mesure de rester avec le groupe de tête. En vélo, les deux premiers tours ont été difficiles, mais j'ai réussi à travailler dans le peloton et à bien me placer. En course à pied, le premier tour a été très difficile, je n'avais pas beaucoup de force dans les jambes, ça faisait mal. »

Avec La Presse canadienne

Aaron Brown disqualifié du 200 m des Mondiaux d'athlétisme

Le Torontois Aaron Brown croyait d'abord avoir remporté sa vague de qualifications au 200 mètres, lundi, avant d'être disqualifié quelques instants plus tard pour avoir empiété sur un couloir adjacent : il a touché la ligne de son pied gauche.

Bien qu'Athlétisme Canada eut déposé un appel, celui-ci a été rejeté et la décision maintenue.

Le sprinter de 25 ans venait de réussir son meilleur chrono de la saison en 20,08 secondes, ce qui aurait constitué le deuxième temps le plus rapide de la soirée.

La disqualification de Brown s'ajoute aux pertes d'Andre De Grasse et de Derek Drouin, blessés, en plus de l'abandon d'Eric Gillis après 30 km lors du marathon, seulement trois jours après avoir ressenti un malaise s'apparentant au virus de Norwalk.

Brown avait été disqualifié du 100 m le mois dernier, à Ottawa, pour un faux départ.

De Grasse et lui sont les deux seuls sprinters canadiens de l'histoire à avoir réalisé des chronos sous la barre des 10 secondes au 100 m et des 20 secondes au 200 m.

Avec La Presse canadienne

Le «Pistolero» Contador prend sa retraite

Une dernière Vuelta et puis il s'en ira : à 34 ans, Alberto Contador va mettre un terme à sa carrière, symbole de son époque faite d'un génie absolu sur les pédales, mais aussi d'une part d'ombre et de dopage.

Sur le terrain, Contador s'est imposé à neuf reprises entre 2007 et 2015 dans tous les grands tours, inscrivant son nom au palmarès du Giro, du Tour de France et de la Vuelta, côtoyant les Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Felice Gimondi, Bernard Hinault et Vincenzo Nibali dans ce cercle très fermé. Un tour de force que Lance Armstrong n'est jamais parvenu à réaliser, l'Américain jetant son dévolu sur la Grande Boucle.

Mais dans ces années post-Armstrong, où le cyclisme international fait une chasse sans merci au dopage, l'Espagnol est rattrapé par la patrouille. Pour quelques nanogrammes de clenbutérol, il est contrôlé positif lors du Tour de France 2010.

Avec Agence France-Presse

Pendrel comme à la maison

La Coupe du monde de vélo de montagne du Mont-Saint-Anne s'est conclue dimanche dernier.

Les Canadiennes Catharine Pendrel et Emily Batty ont répété leurs exploits de Rio, dimanche, terminant troisième et quatrième de la Coupe du monde de cross-country présentée au Mont-Sainte-Anne. Une course dominée par la petite Yana Belomoina, qui a prouvé une nouvelle fois être une grande cycliste.

Quadruple gagnante à Beaupré, Pendrel est montée sur le podium du Vélirium pour la huitième fois, dimanche. Elle a pris les devants au premier tour, mais Belomoina et la Française Pauline Ferrand-Prévot, deuxième au final, l'ont rapidement rattrapée et distancée.

Meneuse de la Coupe du monde, l'Ukrainienne Belomoina a remporté son troisième titre de la saison. À seulement 24 ans, elle est la nouvelle athlète à battre sur le circuit.

La doyenne de 44 ans Gunn-Rita Dahle-Flesjaa, deuxième l'an dernier, a connu une journée plus difficile dimanche, avec une 20e place.

Avec Jean-Nicolas Patoine, Le Soleil




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer