• Le Droit > 
  • Sports 
  • > Les Sabres ont besoin d'Eichel... en santé 

Les Sabres ont besoin d'Eichel... en santé

Les attentes envers Jack Eichel devront inévitablement être... (Archives, AP)

Agrandir

Les attentes envers Jack Eichel devront inévitablement être revues puisqu'il a raté le quart de la saison, blessé à la cheville.

Archives, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir blanchi la meilleure attaque de la LNH dimanche à New York, les Sénateurs se frottaient à la pire mardi soir lors de la visite des Sabres.

Ces derniers espéraient cependant que le retour au jeu de leur jeune joueur de concession, le centre Jack Eichel, les aiderait à commencer à remplir les filets adverses avec plus de régularité.

Le deuxième choix au repêchage de l'an dernier, derrière Connor McDavid, a raté les 21 premiers matches de la saison des siens en raison d'une entorse à une cheville subie lors d'une pratique deux jours avant le premier match de la campagne, contre Montréal.

Il a repris place sur le premier trio de l'équipe, entre Evander Kane et Sam Reinhart, même s'il n'est pas vraiment rétabli à 100%.

«Je le remarque à l'occasion, pour être bien honnête, mais ce n'est pas quelque chose qui me dérange. C'est juste un inconfort que tu remarques. Ça ne t'empêche pas de rien faire, mais tu sais que c'est là. J'ai parlé à bien des gens, et même les docteurs ont dit que ça va s'estomper lentement, mais ça n'arrivera pas lors des sept premières semaines environ. Ça va être plus long que ça. Je vais devoir apprendre à composer avec ça mentalement... J'espère juste hâte de revenir et d'avoir un impact sur l'équipe.»

départ canon en 2015

Le centre américain de 20 ans avait connu une excellente première campagne, avec 24 buts et 58 points en 81 parties comme recrue. Les attentes étaient élevées pour sa deuxième saison, avant que la «guigne de la deuxième année» ne l'atteigne de cette façon. Les attentes pour lui devront donc être modifiées en conséquence.

«C'est une blessure dont Jack va ressentir les effets pour encore deux semaines, quatre semaines, un mois, un mois et demi, deux mois, peut-être plus encore. Il ne va pas se sentir à 100%. Il doit comprendre ça. Nous devons comprendre ça aussi. J'espère ne pas avoir à lui donner 23 minutes de glace (mardi soir). Ça va être graduel pour lui de reprendre sa place au sein de notre équipe», notait son entraîneur Dan Bylsma en matinée.

conseil de lehner 

Le gardien des Sabres Robin Lehner, l'ancien Sénateur, a raté une bonne partie de la saison dernière en raison d'une entorse au haut de la cheville similaire à la blessure subie par Eichel et il espère seulement qu'il n'est pas revenu au jeu trop rapidement.

«Je ne lui ai pas parlé beaucoup, à part pour lui dire de prendre son temps et de ne pas essayer de revenir trop vite. C'est ce que j'ai fait et ça m'a compliqué la vie. J'avais une blessure assez différente cependant. Il a été chanceux que ce ne soit pas aussi grave, et il a fait les bonnes choses pour s'en occuper. Ces blessures peuvent facilement devenir un cas où tu fais un pas en avant et deux vers l'arrière», a-t-il souligné.

Les Sabres, qui n'avaient marqué que 38 buts en 21 parties (moyenne de 1,81 par match avant celui de mardi) sans Eichel, vont souhaiter que son retour relance Kane, qui n'avait aucun but en 10 parties depuis son retour de sa propre blessure aux côtes. «Il est un joueur dynamique, c'est certain que je suis heureux de retrouver mon centre, on va essayer de reprendre où on a laissé lors de notre dernier match hors-concours, ici même à Ottawa», a dit Kane, qui n'a que deux passes à sa fiche, alimentant des rumeurs que le d.g. Tim Murray aimerait bien l'échanger.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer