• Le Droit > 
  • Sports 
  • > Henderson nommée athlète canadienne de l'année 

Henderson nommée athlète canadienne de l'année

Brooke Henderson est devenue la première Canadienne à remporter... (Patrick Doyle, Archives PC)

Agrandir

Brooke Henderson est devenue la première Canadienne à remporter un tournoi de la LPGA depuis 2001.

Patrick Doyle, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gregory Strong
La Presse Canadienne
TORONTO

Les vols de nuit, les épreuves de qualifications et les voyages de dernière minute ont fait partie de la routine de la golfeuse Brooke Henderson au cours de sa première saison chez les professionnelles.

Au début de l'année, elle espérait enregistrer de bons résultats et profiter de sa première saison sur le circuit pour apprendre et tirer des leçons.

Henderson a surpassé les attentes en 2015 - elle est devenue la première Canadienne à remporter un tournoi du circuit de la LPGA en plus d'une décennie et s'est hissée parmi les 20 meilleures golfeuses au classement mondial.

Pas mal pour une jeune femme qui a célébré son 18e anniversaire de naissance il y a quelques mois seulement.

Henderson a couronné une saison exceptionnelle en remportant le trophée Bobbie Rosenfeld, remis à l'athlète féminine de l'année au Canada selon La Presse Canadienne. Elle a obtenu 22 voix (38%) au scrutin mené auprès des directeurs des sections sportives du pays.

«J'espère que c'est seulement le début d'une très longue carrière, au cours de laquelle je pourrai réaliser des rêves encore plus fous et atteindre les objectifs que je me suis fixés, a dit Henderson. Je crois sincèrement qu'il n'y a pas de limites et que tout est possible. Ma saison 2015 l'a prouvé - tout est possible.»

La joueuse de soccer Kadeisha Buchanan a terminé deuxième au scrutin avec 10 voix (17%). La joueuse de tennis Eugenie Bouchard avait mérité ce titre lors des deux années précédentes.

Henderson est la première golfeuse à mériter ce titre depuis Lorie Kane en 2000. Kane était également la dernière golfeuse à avoir triomphé sur le circuit avant la victoire de Henderson à la Classique Cambia Portland en août, mettant ainsi un terme à une disette de 14 ans sans victoire canadienne.

La jeune femme originaire de Smiths Falls, dans l'Est ontarien, avait dû participer à une épreuve de qualifications simplement pour accéder au tournoi cette semaine-là. Elle a démontré l'ampleur de son talent en l'emportant par un impressionnant écart de huit coups.

«Je jouais là depuis quelques jours lorsque je me suis mise à penser aux rêves éveillés que j'avais quand j'étais petite, a-t-elle confié. Je regardais mon coup roulé sur le vert, je pouvais voir la balle tomber dans la coupe et les amateurs de golf autour du vert. Ils étaient embrouillés, et c'était exactement comme je me l'imaginais quand j'étais petite. Je me disais: "Wow, vous savez quoi, ceci est mon rêve."»

«Le fait saillant de ma saison»

Henderson, qui a aussi terminé à égalité en cinquième place de deux tournois majeurs la saison dernière, a obtenu sa carte de membre du circuit de la LPGA des mains du commissaire Mike Whan immédiatement après sa victoire.

«Ma victoire sur le circuit de la LPGA - c'est vraiment le fait saillant de ma saison, a-t-elle admis. Mon jeu était alors irréprochable et j'ai pu obtenir ma carte de membre de la LPGA et savourer ma première victoire sur le circuit. Dans l'ensemble, (cette année) fut le résultat du travail acharné et toutes les pièces du casse-tête sont tombées en place au bon moment, et je dois remercier Dieu pour cela.

«Ce fut honnêtement une année miraculeuse.»

Henderson pourra participer à tous les tournois du circuit la saison prochaine et planifier son horaire à l'avance. L'époque où elle devait espérer obtenir l'invitation d'un commanditaire ou voyager de nuit afin de se rendre au parcours à temps pour les rondes de qualifications est terminée.

«Je voulais jouer contre les meilleures au monde, a-t-elle rappelé. La plupart du temps, je n'étais même pas membre et je n'avais pas vraiment d'autre option où jouer. J'essayais de me tailler une place sur le circuit et de faire ma marque. Je savais que je devais y parvenir et c'était exaltant de savoir que je pourrais obtenir l'opportunité de faire quelque chose d'incroyable.»

Henderson a terminé la saison au 18e rang mondial - un saut de plus de 200 places en un an seulement - avec plus de 100 000$US en gains officiels de la LPGA et plus de 700 000$ en bourses totales à titre de golfeuse professionnelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer