• Le Droit > 
  • Sports 
  • > Golf: Bussières «sur le pilote automatique» 

Golf: Bussières «sur le pilote automatique»

C'était une ronde «sur le pilote automatique», a...

Agrandir

C'était une ronde «sur le pilote automatique», a confié Marc-Étienne Bussières après coup.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Marc-Étienne Bussières est en bonne position après la première ronde du Championnat canadien des assistants professionnels, qui s'est mis en branle mercredi au club Camelot de Cumberland.

Le golfeur gatinois qui défend les couleurs du club Longchamp, en Estrie, se retrouve à trois coups des co-meneurs, le Québécois Nicolas Fortin, et l'Ontarien Bill Walsh, du Fairtree Golf Centre, après avoir ramené une carte de 70, deux coups sous la normale.

Il avait mal commencé sa journée avec des bogueys sur les deux premiers trous, mais il a compensé en y allant de quatre oiselets, réussissant des normales sur les autres trous.

C'était une ronde «sur le pilote automatique», a-t-il confié après coup, tandis que certains de ses compétiteurs ont connu des moments plus excitants: Kyler Murphy, du club Meadowbrooke en Ontario, et Oliver Tubb, du club Seymour Creek en Colombie-Britannique, ont tous deux réussi des trous d'un coup au même endroit, soit au septième trou, une normale trois de 202 verges.

L'Écossais Tubb, qui jouait dans le même groupe que Lee Curry, du Rideau View (73), se retrouve sur un pied d'égalité au cinquième rang avec Bussières à moins-2, un coup derrière Murphy et deux derrière Luca Greco, du Mirage. Tubb, Bussières et Curry s'étaient affrontés au début du mois d'août lors de la dernière ronde de la Coupe Canada Sani Marc à Victoriaville, remportée par Curry avec un cumulatif de moins-21.

Le Camelot, qui était balayé par le vent mercredi, s'avère cependant un test plus difficile.

«Le terrain est beau, c'est toujours un charme de le jouer. J'ai raté quelques bonnes chances d'oiselets, dont un coup roulé de trois pieds au 6e trou. En général, je me suis compliqué la vie sur les normales cinq, j'ai dû travailler un peu trop fort (pour des normales). Comme mon élan est bon, il faudrait que je sois un peu plus agressif en choisissant mes cibles, je n'ai pas besoin d'avoir peur de me retrouver dans le trouble», analysait Bussières après sa ronde.

Quelques autres golfeurs québécois ont bien joué hier et se retrouvent dans la course pour le championnat. Outre Fortin (Académie de golf de Lévis), Christophe Bélair, du Versant, a aussi joué 70, tandis que Jean-Hubert Trahan (Laval sur le Lac), a retranché un coup à la normale. Carl Desjardins, qui a grandi à Hawkesbury et travaille au club Griffon des Sources à Lachute, a pour sa part signé une carte de 73 (plus-1).

Parmi les autres golfeurs de la région, l'ancien pro du Rivermead Luke Saunders (Ottawa Athletic Club) se retrouve à égalité au 30e rang après une ronde de 74 gâchée par un triple boguey au 18e trou. C'est le même pointage que Marc-André Piette, du club hôte.

Le tournoi se poursuit jeudi et vendredi alors que seuls les 60 premiers (et égalité) seront retenus pour la troisième et dernière ronde.

Victoire du Rivermead

Les championnats intersectionnels seniors ont eu lieu mardi à travers la région de la capitale et le titre dans le groupe A est allé au club Rivermead de Gatineau, dont les 10 représentants ont eu le meilleur sur ceux de l'Outaouais, du Hylands et du Ottawa Hunt. Bob Bissonnette et Serge Carrière ont donné le ton avec leur balayage des six points à l'enjeu lors de la compétition interclubs.

Le club de Kanata Lakes a triomphé dans le groupe B et remplacera donc le Ottawa Hunt dans le groupe À l'an prochain.

Parmi les autres clubs gagnants, notons le Tecumseh dans le groupe D, le Greyhawk (F), le Kingsway (H), les Hautes-Plaines (I) et le Gatineau (P).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer