Caroline Calvé annonce sa retraite

La planchiste Caroline Calvé a remporté sept médailles sur... (Photo Andreas Solaro, archives AFP)

Agrandir

La planchiste Caroline Calvé a remporté sept médailles sur le circuit de la Coupe du monde.

Photo Andreas Solaro, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une des plus grandes athlètes de l'histoire sportive de l'Outaouais a annoncé sa retraite, mercredi après-midi.

Caroline Calvé remise sa planche après plus d'une décennie au sein de l'équipe canadienne de surf des neiges. Une carrière qui aura été marquée par deux participations aux Jeux olympiques et surtout sept médailles sur le circuit de la Coupe du monde.

En 2011, la fierté d'Aylmer avait effectué une percée en remportant l'or au slalom géant en parallèle de Carezza, en Italie. Elle devenait du même coup la première Canadienne à gagner une épreuve alpine de la Coupe du monde.

Une performance qui a poussé les dirigeants du Mont Sainte-Marie, où elle avait effectué ses débuts, à nommer une piste en l'honneur.

«Que ce soit sur la piste ou dans la vie en général, tout peut arriver tant qu'on y mette du coeur et de la tête. À 36 ans, je me sens particulièrement privilégiée d'avoir pu atteindre mon objectif de devenir une athlète olympique accomplie et je resterai toujours une mordue de planche à neige. Mais je ne vous mentirai pas, j'ai très hâte d'amorcer le second chapitre de ma carrière professionnelle», a expliqué la nouvelle retraitée lors d'une conférence tenue au centre sportif de Gatineau.

Son ascension parmi l'élite a été racontée à plusieurs reprises sur de nombreuses tribunes ces dernières années.

Son premier amour fut le ski alpin. Un sport qu'elle a pratiqué puis enseigné dans la région.

La découverte du surf des neiges s'est faite sur le tard. Sa première descente compétitive, une étape du circuit Nor-Am, elle l'a faite en janvier 2002 à l'âge de 23 ans.

Au total, Calvé aura pris le départ de 87 courses en Coupe du monde, gagnant trois fois. Sa dernière sortie internationale aura été une huitième place lors d'un slalom parallèle à Winterberg, en Allemagne, à la mi-mars.

Plus de détails dans l'édition du 18 juin du Droit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer