• Le Droit > 
  • Sports 
  • > Un nouvel événement de karting compétitif présenté à Ottawa 

Un nouvel événement de karting compétitif présenté à Ottawa

Le maire d'Ottawa Jim Watson, le coureur Michael... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa Jim Watson, le coureur Michael Valente et le conseiller municipal Jody Mitic ont annoncé la tenue d'une compétition annuelle de karting dans la capitale.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un nouvel événement pour les amateurs de sensations fortes sera sur piste cet été à Ottawa.

Les détails du  premier Grand prix de karting de la capitale ont été dévoilés mardi midi devant l'hôtel de la ville.

L'organisateur de l'événement, bien connu dans le petit monde de l'automobile de la région, croit fermement qu'un tel rendez-vous de bolides sportifs avait sa raison d'être.

«La région de la capitale nationale a une communauté de sport motorisé très dynamique. Cette fin de semaine de course deviendra un événement majeur annuel, et encore plus important, il sera gratuit et divertissant pour toute la famille, affirme Enrico Valente. Ce n'est pas tout le monde qui peut se rendre à une course de la Formule Un à Montréal, ils pourront venir à celui-ci au lieu et ressentir la même chose.»

Au cours du week-end des 25 et 26 juillet prochains, les spectateurs se rendant à la piste sanctionnée Karters' Korner à Stittsville pourront ainsi voir à l'oeuvre des pilotes provenant de l'Ontario, du Québec et des États-Unis, à des vitesses atteignant 150 km/h.

Outre ce volet compétitif, une composante caritative - la Coupe du maire pour les rêves - invitera les entreprises à participer à une compétition amicale pour amasser des fonds pour de nombreuses oeuvres de charité reconnues.

« Évidemment, ces gens prendront place dans des véhicules moins rapides pour éviter qu'ils se blessent», informe M. Valente.

À ce chapitre, le maire d'Ottawa, Jim Watson, s'est déjà désisté...

«Connaissant mes antécédents avec les véhicules motorisés, notamment les motoneiges, je préfère rester sur la touche», a-t-il lancé à la blague en faisant référence à son accident en février dernier où il s'était fracturé le bassin.

De tels week-ends de Karting sont populaires au Québec, notamment à Trois-Rivières où depuis une vingtaine d'années, une telle activité attire entre 25 000 et 30 000 spectateurs. M. Valente est conscient qu'une telle foule ne se déplacera  pas dès cette année, sans pour autant se fixer d'objectif concret.

«Il est difficile de prévoir le nombre de spectateurs qui seront présents pour notre événement inaugural parce qu'on ne veut pas mentir et avancer de mauvais chiffres. Je crois toutefois qu'on attirera beaucoup de gens parce que l'activité est gratuite et familiale.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer