• Le Droit > 
  • Sports 
  • > La Grande traversée du Canada en visite à Buckingham 

La Grande traversée du Canada en visite à Buckingham

Entourés du chef d'équipe et éducateur physique à... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Entourés du chef d'équipe et éducateur physique à l'école Hormisdas-Gamelin Carl Élie, et de l'enseignante et accompagnatrice, Marie Gaudreault-Larouche, Amélie Blais, Cédrik Lacouline et Justine Francoeur étaient en vedette alors que la Grande traversée était de passage chez eux.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Justine Francoeur, Amélie Blais et Cédrik Lacouline, trois élèves de l'école secondaire Hormisdas-Gamelin, connaissent maintenant un peu mieux leurs limites et savent qu'il est possible de réaliser tout ce qu'on entreprend, à condition de s'investir à fond dans ce qu'on fait.

Les trois adolescents inscrits au programme international de troisième secondaire à Buckingham, viennent tout juste d'accomplir 300 kilomètres à vélo en l'espace de trois jours, dans le cadre de la Grande traversée du Canada.

Ce défi d'envergure, qui en est à sa troisième édition cette année, permettra d'ici le 20 juin à 200 jeunes canadiens de pédaler un total d'environ 2500 kilomètres, dans le but de compléter le parcours à relais entre la Ville de Québec et Victoria, en Colombie-Britannique. Sept étapes réalisées par autant d'équipes seront nécessaires afin d'arriver à bon port.

«Extraordinaire»

Amélie, Justine et Cédrik, les trois seuls représentants de l'Outaouais à l'événement, étaient en vedette, hier matin, lors du passage de leur délégation entre les murs de la Salle Desjardins, à Buckingham, où ils ont pu venir parler de leur expérience devant leurs compagnons de classe.

Le peloton formé du trio gatinois et d'une quarantaine d'autres élèves du Québec et de la Colombie-Britannique a quitté Sainte-Adèle en début de semaine, avant de sillonner Mont-Tremblant et de conclure son tracé à Buckingham, hier soir.

«C'est extraordinaire comme expérience. Tu reviens grandi et changée. Tu n'es plus la même personne quand tu as fait la Grande traversée. T'apprends à découvrir tes limites et à te pousser. [...] C'est là qu'on voit qu'avec de la détermination, on peut faire n'importe quoi», s'est exclamée Justine, hier matin, encore fébrile à la suite de son aventure malgré la fatigue.

Les participants se sont entraînés durant près de sept mois avant de prendre part au circuit. Aidés par leur chef d'équipe et leurs accompagnateurs, ils ont dû suivre un programme d'entraînement rigoureux prescrit par l'organisation de l'événement.

Lancée en 2013, la Grande traversée du Canada a pour objectif d'inculquer de saines habitudes de vie aux jeunes canadiens. Les médaillés olympiques Jean-Luc Brassard, Dominique Maltais, et Ashleigh McIvor, ainsi que l'ex-vedette de la LNH, Joé Juneau, sont au nombre des personnalités connues qui participent au défi.

Depuis le 20 mai, deux sections ont été achevées. Une nouvelle équipe amorce ce matin la troisième étape de la traversée, un relais qui s'échelonnera de Buckingham à Welland, dans le sud-est de l'Ontario.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer