Bouchard touche le fond du baril

Eugenie Bouchard a maintenant perdu huit de ses neuf... (Photo François Mori, AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard a maintenant perdu huit de ses neuf derniers matchs.

Photo François Mori, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Rien ne va plus pour Eugenie Bouchard, qui vient probablement de toucher le fond du baril.

La Québécoise, sixième tête de série, s'est inclinée 6-4, 6-4 devant la Française Kristina Mladenovic au premier tour des Internationaux de tennis de France, hier. Elle a du même coup été éliminée au premier tour d'un tournoi majeur pour la première fois de sa carrière.

«Je ne sais pas quoi dire (à propos du match d'aujourd'hui), a déclaré Bouchard, le visage long. Je ressens toujours les mêmes émotions dernièrement sur le court - je n'aime pas ce que je fais.

«Honnêtement, je n'avais aucune attente avant d'entamer ce tournoi, et je n'en aurai pas pour l'avenir à court terme, a-t-elle ajouté après un long silence. Je vais prendre une journée à la fois, et essayer de remonter tranquillement vers le sommet.»

Bouchard n'a de toute évidence plus le mordant qu'elle affichait en début de carrière. Elle n'a d'ailleurs réussi aucun as, contre trois pour la 54e joueuse mondiale, sur le court Suzanne-Lenglen. Elle a également commis 24 fautes directes, qui n'ont pu être effacées par ses maigres 19 coups gagnants.

«J'essaie de corriger ce qui ne fonctionne pas, et j'ai l'impression que je fais des progrès, mais un match comme celui-ci rend les choses très décevantes. En même temps, ce n'est qu'un match de tennis, je ne dois pas trop m'inquiéter. La vie est belle», a commenté Bouchard, qui semblait vouloir se convaincre elle-même.

La joueuse âgée de 21 ans a converti ses deux balles de bris contre Mladenovic, mais a offert beaucoup trop d'occasions à son adversaire de la briser. La Française a bénéficié de 10 balles de bris, et elle en a converti cinq, en route vers une victoire en une heure et 22 minutes.

Brisée d'entrée de jeu, Bouchard s'est ressaisie rapidement et a pris les devants 2-1 au premier set. Mladenovic a cependant profité des largesses de la Québécoise pour reprendre les commandes 4-3, s'adjugeant ensuite le premier set.

La Française, qui fut finaliste au tournoi de Strasbourg le week-end dernier, s'est ensuite forgé une avance de 5-0 au deuxième set. Bouchard a alors orchestré une remontée en gagnant les quatre jeux suivants, mais elle a manqué de temps et a dû s'avouer vaincue.

Bouchard a maintenant perdu huit de ses neuf derniers matches - son seul triomphe s'est produit au tournoi de Rome, il y a deux semaines.

«Je me sentais bien à Rome, et c'est ce qui fait que cette défaite-ci (contre Mladenovic) est encore plus décevante, a-t-elle admis. Ça fait un bout de temps que ça dure, mais je sais qu'un jour ça va finir.»

Elle reculera de toute évidence lors de la publication du prochain classement de la WTA, car elle n'a pu défendre ses points acquis l'an dernier sur la terre battue parisienne, alors qu'elle avait atteint les demi-finales du tournoi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer