Le nouveau regard de Patrick Chan

Patrick Chan.... (Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Agrandir

Patrick Chan.

Paul Chiasson, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Un saut dans le vide à 13 000 pieds d'altitude a aidé Patrick Chan à mettre les choses en perspective.

«Vous tirez la corde et, oh mon Dieu, la vue est incroyable, a déclaré Chan. Ça te fait réaliser ta petitesse et combien le monde du patinage artistique est petit.» Le Torontois de 24 ans avait prévu une nouvelle aventure de parachutisme, mardi, à Montréal, avec les autres patineurs canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, Eric Radford, Jeffrey Buttle et Joannie Rochette qui a introduit Chan à ce sport extrême lors d'un récent séjour en Floride.

Le triple champion du monde a confirmé la semaine dernière qu'il allait effectuer un retour à la compétition après une année d'aventures au cours desquelles il s'est adonné au parachutisme, au surf et au ski en pleine nature. Il a même sa propre étiquette de vin de glace, dont le lancement est prévu en juin.

«Je pense que ces moments de plaisir m'aideront à mon retour au patinage, je pourrai me rappeler que "Hé, regardez la belle vie que j'aie." Le patinage et mon classement ne changent rien sur qui je suis et ce que je peux faire.»

Chan n'a pas osé parler à son entraîneuse Kathy Johnson de son aventure de saut en parachute avant d'être de retour sur la terre ferme.

«De cette façon, je n'avais pas à composer avec sa colère», a déclaré Chan, en riant.

Chan a pris du recul par rapport à la compétition après sa médaille d'argent aux Jeux olympiques de Sotchi l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer