Les golfeurs reçoivent le feu vert

L'hiver a laissé des verts et des allées... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'hiver a laissé des verts et des allées radieux dans la région.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La neige a fondu sur les allées et verts, place maintenant au retour du golf en Outaouais.

Plusieurs terrains ont déjà installé leurs fanions dans les deux derniers jours, accueillant leurs premiers joueurs. Mercredi, le club Casselview a démarré sa nouvelle saison. Puis jeudi, une dizaine de compétiteurs l'ont imité dont le Marshes, à Kanata, et le Kingsway, situé en bordure du parc de la Gatineau.

Le premier constat?

«L'hiver a été très bon pour notre terrain, a soutenu le propriétaire du Casselview, Claude Leclair.

Les verts sont... très verts. «Ils viennent d'être coupés pour une cinquième fois. [...] Et il n'y aucun problème avec les allées et les tertres de départ», a-t-il ajouté.

Un discours similaire chez Marc Foucault, professionnel au Kingsway qui fête son 50e anniversaire en affaires.

«Le terrain n'a jamais été beau comme ça depuis 20 ans. Il n'y a pas d'eau. On marchait sur le terrain [mercredi] et on capotait en voyant ça. On ne jouera pas dans la bouette.»

Des travaux pour améliorer le drainage ont aidé, tout comme la collaboration de dame Nature ces derniers mois. Contrairement aux années précédentes, la fonte s'est faite de façon progressive et aucune grosse pluie n'est tombée sur la région en mars et avril.

Ajoutez à cela l'absence de glace, le pire ennemi des préposés de terrain. «C'est une de nos grosses préoccupations chaque année... Avoir de la glace tôt en hiver, en novembre et décembre, c'est ce qui tue, ce qui empêche le gazon de respirer, a expliqué Foucault. «Plusieurs terrains comme nous en ville sortent beaux de cet hiver.»

Ça augure bien aussi en milieu rural. Le Sorcier, situé le long de la montée Dalton, prévoit une ouverture à la fin du mois. Il reste un peu de neige ici et là.

«Il y a toujours une différence de quelques degrés avec la ville», a rappelé le professionnel et co-propriétaire Guy Beaulieu.

Les golfeurs remarqueront aussi quelques changements en 2015. Le club Les Vieux-Moulins, situé à Aylmer, a obtenu un sursis d'un an, lui qui devait fermer initialement ses portes.

Sa gestion est assurée dorénavant par Pierre Charette, qui dirige aussi le club Château Cartier qui ouvrira ses portes ce matin.

Des terrains ont aussi été modifiés. Dans le lot, les dirigeants du Casselview ont redessiné en partie le trou numéro 14, anciennement une normale quatre, pour en faire une normale trois de 168 verges. Près de 150000$ ont été investis dans ce projet.

«Nous voulons en faire notre trou signature», a souligné Claude Leclair.

La saison compétitive de golf sera occupée. La région accueillera deux tournois majeurs, dont le Championnat du monde junior féminin à la mi-septembre au Marshes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer