• Le Droit > 
  • Sports 
  • > Olivier Hanlan pourrait faire un saut dans la NBA 

Olivier Hanlan pourrait faire un saut dans la NBA

Olivier Hanlan (21), d'Aylmer, pourrait décider de se... (Bob Leverone, Associated Press)

Agrandir

Olivier Hanlan (21), d'Aylmer, pourrait décider de se rendre admissible au repêchage de la NBA cette année.

Bob Leverone, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un autre printemps se pointe, une même question se pose dans le milieu du basket-ball en Outaouais. Est-ce que le plus bel espoir à émerger de la région se laissera tenter par la NBA?

Olivier Hanlan se penchera sur son avenir dans les prochaines semaines, maintenant que sa saison dans les rangs universitaires américains est terminée. Ses coéquipiers de Boston College et lui ont été éliminés, mercredi, par North Carolina.

Un revers de 81-63 dans lequel Hanlan, originaire d'Aylmer, a inscrit 18 points. Il s'agissait de sa troisième saison chez les Eagles. Le garde âgé de 22 ans est admissible pour une dernière année en 2015-2016.

Ce dernier pourrait toutefois décider de faire le saut chez les pros en inscrivant son nom en vue du repêchage de la NBA prévu à la mi-juin.

Certains observateurs le considèrent un choix potentiel en deuxième ronde. D'autres croient qu'il ne serait pas sélectionné.

Ce qu'on sait? Les Raptors de Toronto aimeraient bien mettre la main sur un espoir canadien plus tôt que tard. Leur directeur général Masai Ujiri l'a répété dans les derniers jours dans la Ville-Reine. Il avait tenté de repêcher Tyler Ennis en 2014, mais les Suns de Phoenix lui avaient coupé l'herbe sous le pied.

L'an dernier, Hanlan avait opté de demeurer un étudiant-athlète pour une autre année. Tout ça après avoir passé plusieurs semaines à étudier ses options, cachant bien son jeu aux médias.

Tout indique qu'il jouera encore la carte de patience. Les demandes d'entrevues du Droit sont demeurées sans réponse.

«Je vais probablement prendre une semaine de congé, réfléchir et ensuite retourner au travail, a soutenu l'ancien des Cyclones de Grande-Rivière au Boston Globe, mercredi, après la défaite des Eagles. J'ai encore beaucoup de temps avant la fin du tournoi de l'ACC et le March Madness. Je pourrai ensuite évaluer mes options», s'est-il limité à dire.

Hanlan vient de connaître la plus fructueuse de ses trois saisons à Boston College. Il a été le meilleur pointeur de la conférence, conservant une moyenne de 19,4 points par partie.

Ajoutez à cela que l'ACC l'a nommé au sein de sa première équipe d'étoiles en début de semaine. En 2013, l'athlète de 6' 4" et 190 livres s'était vu décerner le titre de recrue de l'année.

Parmi les gens qu'il consultera avant de prendre sa décision, il y aura l'entraîneur des Eagles, Jim Christian. Le coach n'avait que des bons mots pour sa vedette devant les journalistes de Boston.

«Je ne connais personne d'autre qui a un coeur aussi gros qu'Olivier Hanlan. Je ne connais personne qui sera aussi dédié que lui. C'est pourquoi il sera un joueur spécial.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer