• Le Droit > 
  • Sports 
  • > L'attaque et le jeu de puissance se réveillent enfin 

L'attaque et le jeu de puissance se réveillent enfin

Michael Stone (26) et Mark Stone (61).... (Photo Matt Kartozian, USA TODAY Sports)

Agrandir

Michael Stone (26) et Mark Stone (61).

Photo Matt Kartozian, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(GLENDALE, ARIZONA) Dave Cameron a parlé. Ses joueurs ont écouté. L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa a donné une directive claire dans les derniers jours. Il fallait à tout prix augmenter la circulation dans l'enclave, en territoire offensif.

Cameron avait aussi modifié ses trios. «Je n'aime pas faire ça, mais des fois, les joueurs ne me laissent pas le choix», avait-il insisté.

Tout cela a mené au réveil de l'attaque des Sénateurs. Ils ont vaincu les Coyotes de l'Arizona 5-1, samedi soir.

Cette victoire leur a permis de mettre un terme à une séquence de trois revers consécutifs.

«Nous sentons que ça s'en vient. Nous avons bien joué en début de semaine à Philadelphie. Nous avons récolté un point contre les Flyers même si nous en méritions deux. Nous avons moins bien joué au Colorado mais nous avons rebondi ce soir. Ça me laisse croire que nous sommes dans la bonne direction», croit Clarke MacArthur.

Une victoire était nécessaire face aux Coyotess. Les Bruins de Boston avaient foulé la patinoire en après-midi, samedi, et ils avaient remporté leur duel contre les Flyers de Philadelphie.

Lorsqu'ils ont foulé la patinoire du Gila River Arena, en début de soirée, les Sénateurs se trouvaient à 10 points d'une place en séries.

Les joueurs de Cameron atteignaient officiellement le cap de la mi-saison lors de ce match disputé en banlieue de Phoenix. Il est plus que temps de se mettre en marche.

Milan Michalek, MacArthur, Mike Hoffman et Cody Ceci et David Legwand ont été les cinq joueurs à battre le médaillé d'or olympique Mike Smith durant cette partie.

Le meilleur attaquant -- le plus visible, en tous cas -- aura cependant été Mika Zibanejad.

Il a inscrit deux mentions d'aide dans cette partie. Ça lui permet d'atteindre le plateau des 20 points cette saison.

Le Suédois avait été un des grands perdants dans le remaniement des trios de Cameron, vendredi. Il avait perdu sa place au centre du deuxième trio entre Hoffman et Bobby Ryan. Il s'était réveillé au sein du quatrième trio.

Il ne s'est pas contenté de s'impliquer à l'attaque. Son repli défensif en début de troisième période a permis de briser une possible échappée à deux joueurs des Coyotes. À ce moment précis, s'ils avaient marqué, le vent aurait facilement pu tourner dans le match.

«Je n'avais pas produit dans les derniers matches. Obtenir de belles chances, c'est bien, mais après un certain temps, ça ne veut plus rien dire. Il faut obtenir de bons résultats», a-t-il résumé après le match.

Les Sénateurs ont réussi à mettre un terme à une autre séquence gênante samedi. Le premier but de la partie a été marqué par Michalek durant une supériorité numérique.

L'équipe n'avait pas marqué un seul but avec l'avantage d'un homme à ses huit dernières rencontres. Durant ces huit parties, elle avait obtenu, et gâché, 29 opportunités.

Les Sénateurs avaient marqué leur dernier but en avantage numérique le 19 décembre, contre les Ducks d'Anaheim. Ironiquement, ce but avait été marqué par Michalek.

Le Tchèque a donc marqué la moitié de ses quatre buts cette saison lors des unités spéciales.

«Le jeu de puissance... C'était un sujet de conversation quotidien dans notre vestiaire. On pourra peut-être passer à autre chose maintenant», a résumé Ceci. Son but a également été marqué durant une attaque massive.

Mikkel Boedker a été le seul joueur à déjouer Craig Anderson. Le gardien américain a réussi 31 arrêts -- dont 12 en troisième période -- pour signer sa 11e victoire de la saison. Belle façon pour lui de rebondir après avoir livré sa performance de la saison, deux jours plus tôt, au Colorado.

Par ailleurs, les Sénateurs ont appris avant le match qu'ils compteront deux représentants lors du week-end des étoiles de la LNH. Bobby Ryan participera au Match des étoiles, le dimanche 25 janvier, au Nationwide Arena de Columbus. Hoffman fait partie d'un tout petit groupe de six recrues qui prendront part au concours d'habiletés, le samedi 24.

Après le match, les Sénateurs sont demeurés à Phoenix. Le traditionnel souper des recrues doit avoir lieu dans cette ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer