• Le Droit > 
  • Sports 
  • > Devra-t-on inviter Big Brother dans les arénas? 

Devra-t-on inviter Big Brother dans les arénas?

Une poignée de main entre deux équipes lors... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Une poignée de main entre deux équipes lors du tournoi Bantam Royal-Brassard, l'an dernier. Les entraîneurs de deux formations bantam B, le niveau le moins compétitif pour ce groupe d'âge, en sont venus aux coups, dimanche soir.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partager

Après les défibrillateurs, est-ce qu'il faudrait installer des caméras de surveillance dans tous les arénas de l'Outaouais?

Je pose la question comme ça après avoir appris que pour la deuxième fois en moins d'un mois, un incident déplorable est survenu à la fin d'un match de hockey mineur, dimanche soir au Centre sportif de Buckingham.

Un entraîneur adjoint des Remparts de Gatineau s'en serait pris à l'entraîneur-chef des Sharks de La Lièvre après que celui-ci ait demandé aux arbitres de ne pas tenir la poignée de main traditionnelle d'après-match. C'était par crainte qu'il y ait des débordements après une partie où ça avait brassé passablement, même s'il n'y a pas de contact à ce niveau de hockey. Ai-je mentionné qu'il s'agissait d'une partie de catégorie bantam B, le niveau qui devrait être le moins compétitif à ces âges (13-14 ans)?

Selon des témoins interrogés par Le Bulletin, des coups auraient été échangés et les joueurs des Remparts se sont mêlés à l'altercation (ceux des Sharks étaient déjà au vestiaire), nécessitant l'intervention de parents qui étaient dans les estrades, vu que les arbitres étaient débordés. La police a été mise au fait de la situation, mais aucune accusation ne sera portée contre l'un ou l'autre des deux entraîneurs, a-t-elle fait savoir.

Depuis huit ans qu'il est à la barre de Hockey Outaouais, Mario Lemery n'en est pas à son premier incident du genre. Il estime qu'il y en a «deux ou trois» par saison, habituellement.

«Mais là, ça en fait deux en deux semaines. J'espère que c'est fini pour cette année, m'a-t-il confié hier. Je n'en reviens pas, on parle du bantam B, pas du hockey compétitif... Je ne sais pas ce qui se passe, nos entraîneurs se font toujours avertir lors de leurs cours de formation que de tels gestes sont inacceptables, surtout de la part des parents. On leur demande de faire signer des codes d'éthique aux parents, et là, on a des entraîneurs qui font ça. Ça a beau être une minorité, il reste que ça paraît mal.»

Ça paraît effectivement très mal pour un sport qui est déjà entaché par un lock-out aussi stupide qu'inutile à son plus haut niveau.

Le premier oeil au beurre noir pour l'Outaouais était survenu à l'aréna Baribeau à la fin octobre. Alexandre Simard, entraîneur des Aigles midget BB de Gatineau, avait été impliqué dans une altercation avec les parents de l'équipe adverse, des Voisins de Papineau, après son expulsion d'un match pour ses critiques à l'endroit de l'arbitre. Le comité de discipline de la Ligue de hockey Régionale de l'Outaouais (LHRO) lui avait imposé une suspension de 13 parties, en plus de l'astreindre à s'absenter lors de tous les entraînements de l'équipe et les matches de tournoi jusqu'au 1erfévrier.

Finalement, il appert que Hockey Gatineau a été encore plus sévère à l'endroit de Simard puisqu'à la demande des parents des Aigles, il ne reviendra pas à la barre de l'équipe cette saison.

Ces deux incidents survenus près de chez nous sont survenus dans la foulée de l'assaut encore plus grave d'un entraîneur midget A de Jonquière, André Harvey, qui avait assené un coup de poing sournois à un joueur adverse de Chicoutimi lors d'une mêlée devant son banc. Captée sur vidéo par un spectateur, la scène avait fait le tour du pays, suscitant beaucoup d'indignation. L'entraîneur fautif a été suspendu pour 10 ans par le comité de discipline de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean (mon patelin), et il est bien chanceux de ne pas avoir été accusé au criminel.

Plus de détails dans LeDroit du 14 novembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer