«L'Outaouais n'appartient pas aux libéraux», dit Lisée

Jean-François Lisée.... (Archives La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Jean-François Lisée.

Archives La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, estime que sa formation politique peut faire des gains en Outaouais à l'élection générale d'octobre 2018.

« Ce n'est pas sain pour les intérêts des gens de Gatineau d'être représentés par cinq députés libéraux », a lancé M. Lisée en entrevue au Droit, dimanche, à la suite de son passage à Gatineau où il a prononcé une allocution devant les membres du PQ de l'Outaouais réunis en congrès régional.

« L'Outaouais n'appartient pas aux libéraux, et ce n'est pas dans l'intérêt de l'Outaouais d'avoir seulement des libéraux comme représentants », a continué M. Lisée, saluant du même souffle le travail de son député de Verchères, Stéphane Bergeron, qui est responsable du Parti québécois pour la région de l'Outaouais.

La dernière fois que le PQ a réussi à faire élire un député en Outaouais remonte à 1976.

« Il y a des comtés qu'on a perdus de peu en 2012. L'organisation est là, il y a des candidats potentiels qui commencent à s'activer et on sait qu'il y a un rejet des libéraux même à l'intérieur des troupes libérales », a continué le chef péquiste.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer