Épuisée, Françoise David quitte la vie politique

La députée de Gouin et co-porte-parole de Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La députée de Gouin et co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, quitte ses fonctions.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne
Montréal

Françoise David a officiellement annoncé, jeudi, qu'elle quitte la vie politique, n'ayant «plus la force» pour poursuivre.

La porte-parole et membre fondatrice de Québec solidaire a précisé jeudi matin qu'elle ne terminera pas son mandat actuel, de sorte que le premier ministre Philippe Couillard devra tenir une élection complémentaire dans la circonscription montréalaise de Gouin d'ici six mois. Mme David a aussi indiqué qu'elle ne réclamera pas d'allocation de transition.

«J'arrête avant de tomber dans le burn-out ou l'épuisement professionnel», a indiqué Mme David, se disant aux prises avec «une fatigue qui ne me quitte pas». La politicienne a par ailleurs affirmé qu'elle n'a pas de plans dans l'immédiat, qu'elle souhaite d'abord se reposer, mais assure qu'elle ne restera pas silencieuse.

L'annonce n'a surpris personne dans le milieu politique; en entrevue à La Presse canadienne au début janvier, Mme David avait laissé entendre que sa retraite politique n'était pas loin.

Présent au Forum économique mondial de Davos, le premier ministre Philippe Couillard a tenu à saluer la contribution politique de Françoise David. «Je voudrais rendre hommage à Mme David, la parlementaire, mais reconnaître également toute la validité et l'importance de la parole de Françoise David, la Québécoise, qui va continuer à parler au Québec au cours des prochaines années».

Françoise David, qui vient tout juste d'avoir 69 ans, a été élue à l'Assemblée nationale pour la première fois en 2012 et représente la circonscription montréalaise de Gouin depuis ses débuts.

Avant de se lancer en politique, elle a notamment été présidente de la Fédération des femmes du Québec de 1994 à 2001. Elle avait entre autres organisé la marche des femmes contre la pauvreté baptisée «Du pain et des roses» en 1995 et la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence en 2000.

Françoise David avait participé à la fondation de la formation politique de gauche en 2006 après la fusion de l'Union des forces progressistes et d'Option citoyenne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer