Négociations rompues avec les juristes du gouvernement

Les avocats et les notaires du gouvernement québécois... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

Les avocats et les notaires du gouvernement québécois sont en grève depuis le 24 octobre dernier.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne
Montréal

Les négociations sont maintenant carrément rompues entre les juristes de l'État et le gouvernement du Québec.

Les parties ont eu quatre rencontres exploratoires depuis le 27 décembre, mais aucune rencontre de négociation formelle, a indiqué jeudi au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne Me Jean Denis, des Avocats et notaires de l'État québécois.

Québec a fait une proposition prévoyant un comité pour évaluer leurs tâches, mais un comité qui n'aurait pas de pouvoir décisionnel. Me Denis juge la dernière proposition gouvernementale «ridicule».

Les quelque 1100 avocats et notaires à l'emploi des différents ministères et organismes gouvernementaux tentent depuis le 31 mars 2015 de renouveler leur convention collective avec le gouvernement du Québec. Ils demandent d'être traités comme les procureurs de la Couronne.

Ils ont déclenché une grève générale illimitée le 24 octobre dernier, tout en assurant les services essentiels. Le mandat de grève a d'ailleurs été renouvelé avec une très forte majorité, lors d'assemblées générales tenues à Montréal et Québec, le 20 décembre dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer