Maryse Gaudreault invite les femmes en politique

La députée de Hull, Maryse Gaudreault... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

La députée de Hull, Maryse Gaudreault

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix

Collaboration spéciale

Le Droit

La députée de Hull et vice-présidente de l'Assemblée nationale Maryse Gaudreault souhaite qu'un plus grand nombre de femmes choisissent la vie politique.

Elle a participé lundi à l'événement En marche pour la parité avec le Groupe Femmes, Politique et Démocratie, où les anciens premiers ministres Jean Charest et Pauline Marois ont prononcé des allocutions. Le regroupement demande une loi sur la parité dans tous les organismes financés par l'État.

« C'est une cause qui me tient à coeur et c'est d'ailleurs ce qui m'avait poussé à m'impliquer en politique », explique Mme Gaudreault. 

Elle estime que la proportion peu élevée de femmes en politique doit s'améliorer. « Il n'y a que 28 % de femmes à l'Assemblée nationale, ce n'est pas beaucoup », dit-elle. 

Groupe Femmes, Politique et Démocratie demande donc « à l'Assemblée nationale et au gouvernement de prendre le leadership pour corriger ce déficit démocratique ».

« Nous proposons que cette démarche prenne la forme d'un chantier dans lequel la classe politique, les citoyens et des experts examineront les différentes options de changement. À l'issue de ce chantier, le gouvernement devra légiférer pour assurer la représentation équitable des femmes et des hommes dans toutes les instances », écrit le regroupement dans le texte d'une pétition qui circule sur Internet. 

Maryse Gaudreault estime que les femmes présentement en politique doivent servir d'exemples pour que d'autres fassent de même.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer