Les conservateurs ontariens remportent un comté à Toronto

Le nouveau député de Scarborough-Rouge River, Raymond Cho... (Chris Young, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le nouveau député de Scarborough-Rouge River, Raymond Cho

Chris Young, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Allison Jones
La Presse Canadienne
Toronto

Les progressistes-conservateurs de l'Ontario ont arraché jeudi une circonscription torontoise détenue depuis 17 ans par les libéraux, et font du coup leur entrée dans la métropole.

Le conseiller municipal Raymond Cho a remporté jeudi l'élection complémentaire dans Scarborough-Rouge River, et offert une troisième victoire aux conservateurs depuis que Patrick Brown dirige ce parti, en 2015.

M. Brown a d'ailleurs clamé que ces trois victoires lors d'élections partielles sont de bon augure pour l'élection prochaine d'un gouvernement progressiste-conservateur majoritaire en Ontario. Il soutient qu'après cette percée à Toronto, aucune circonscription ne peut maintenant être considérée comme acquise aux libéraux de Kathleen Wynne.

Cette élection complémentaire a été marquée par un imbroglio concernant le nouveau curriculum d'éducation sexuelle, mis en place par le gouvernement libéral. Dans une circulaire attribuée au chef Brown et distribuée dans les foyers de la circonscription, les conservateurs promettaient d'abolir cette réforme, plutôt impopulaire à droite. Mais quelques jours plus tard, M. Brown soutenait qu'il n'avait pas écrit cette lettre, provenant sans doute «de la campagne locale», et qu'il n'abolirait pas le nouveau curriculum.

Les libéraux ont mis en doute la provenance réelle de la circulaire. Ils ont aussi demandé pourquoi M. Brown avait désavoué la lettre en anglais seulement, alors que la circulaire avait été distribuée en plusieurs langues dans cette circonscription multiethnique, où l'opposition au nouveau curriculum d'éducation sexuelle était grande. Ils ont alors accusé M. Brown d'être un opportuniste, qui changeait de discours selon son auditoire.

M. Brown tente de reconstruire et de moderniser le Parti progressiste-conservateur après quatre défaites successives lors d'élections générales en Ontario. L'opposition au nouveau curriculum d'éducation sexuelle cadrait mal avec ce vent de changement.

La circonscription de Scarborough-Rouge River était détenue par les libéraux depuis sa création, il y a 17 ans, mais la popularité de la première ministre Kathleen Wynne décline à mi-mandat. L'idée de privatiser Hydro One, société d'État responsable du transport et de la distribution d'électricité, ne fait pas l'unanimité et les Ontariens pestent contre la hausse des tarifs.

Dans un communiqué publié après l'élection de jeudi, Mme Wynne a indiqué qu'elle prenait bonne note des résultats, et qu'elle réfléchissait notamment aux façons d'aider les citoyens à boucler leur budget.

Le conservateur Cho a obtenu 39 pour cent des voix, alors que le candidat libéral a recueilli environ 29 pour cent des suffrages, suivi de près par le néo-démocrate, à 27 pour cent des voix. L'élection complémentaire a été rendue nécessaire à la suite du départ du libéral Bas Balkissoon, qui représentait cette circonscription depuis 2005.

Les résultats non officiels indiquent que le taux de participation a été de 28 pour cent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer