L'ombudsman de l'Ontario réclame la fin de l'isolement illimité

L'ombudsman de l'Ontario, Paul Dubé... (Archives LeDroit)

Agrandir

L'ombudsman de l'Ontario, Paul Dubé

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'ombudsman de l'Ontario a demandé, mardi, au gouvernement de la province d'abolir la pratique consistant à isoler des détenus durant une période de temps d'une durée indéterminée.

Paul Dubé a affirmé que l'isolement ne devrait pas dépasser 15 jours consécutifs et qu'un prisonnier ne devrait pas être confiné à sa cellule plus de 60 jours par année.

Selon M. Dubé, l'Ontario devrait, à long terme, développer une stratégie pour les détenus ayant des problèmes du développement, de comportement ou de santé mentale et, à court terme, s'assurer que les prisonniers placés en isolement soient évalués par un professionnel de la santé mentale toutes les 24 heures.

Le bureau de l'ombudsman ontarien a reçu 557 plaintes concernant l'isolement dans les prisons provinciales au cours des trois dernières années.

Dans l'un des cas, la personne était demeurée isolée pendant plus de trois ans.

L'ombudsman a révélé que le ministère ontarien de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels ne vérifiait pas régulièrement combien de prisonniers étaient isolés, mais avait récemment découvert que le Centre de détention d'Ottawa-Carleton et le Centre correctionnel du Centre-Est avaient eu 1677 admissions en isolement sur une période de cinq mois l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer