Hommage aux premières femmes élues à Queen's Park

Une motion présentée par la députée d'Ottawa-Orléans, Marie-France Lalonde, a... (Wikimedia Commons)

Agrandir

Wikimedia Commons

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une motion présentée par la députée d'Ottawa-Orléans, Marie-France Lalonde, a été adoptée à l'unanimité en deuxième lecture jeudi à Queen's Park.

Mme Lalonde a obtenu l'appui de ses collègues parlementaires pour le projet consistant à faire ériger deux statues honorant la mémoire et la contribution des deux premières femmes de l'histoire élues députées à l'Assemblée législative de l'Ontario, Rae Luckock et Agnes Macphail, qui ont obtenu la faveur des électeurs en 1943. 

Les monuments des deux pionnières, qui permettraient aussi de souligner la nécessité d'avoir une plus grande représentativité féminine en politique, seraient installés sur la pelouse de Queen's Park.

Mme Luckock a siégé pendant un peu moins de deux ans avant d'être défaite aux élections de 1945, tandis que Mme Macphail, qui a subi la défaite la même année que sa collègue, a été réélue en 1948 pour un mandat de trois ans.

Fait à noter: cette dernière a également été la première femme élue députée fédérale à la Chambre des communes, en 1921. 

Toutes deux sont reconnues pour avoir milité pour une loi sur l'équité salariale en plus d'avoir plaidé pour les causes des droits des femmes et de l'environnement, entre autres. 

La députée Lalonde croit que l'absence de reconnaissance de plusieurs personnalités féminines marquantes de notre histoire sur les terrains de Queen's Park est notable et déplorable.

Rae Luckock est décédée en 1972 à l'âge de 78 ans, alors qu'Agnes Macphail avait rendu l'âme 18 ans plus tôt à l'âge de 63 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer