Six millions $ pour la santé mentale des jeunes

Le gouvernement de l'Ontario a débloqué 6 millions $ afin de permettre... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement de l'Ontario a débloqué 6 millions $ afin de permettre l'embauche de 80 nouveaux intervenants en santé mentale pour les jeunes et les enfants, dont deux au Centre psychosocial de Vanier.

En outre, grâce à ces nouveaux investissements en santé mentale, le Centre pour enfants Crossroads et le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) uniront leurs forces pour « fournir une meilleure thérapie à domicile pour les enfants et les jeunes à des périodes critiques de détresse ». On souhaite également aider les familles à développer des capacités d'adaptation au cours de la période de traitement.

Le Centre psychosocial de Vanier sera en mesure d'embaucher deux nouveaux intervenants en santé mentale, afin de réduire les temps d'attente pour leurs jeunes patients francophones. De concert avec le Centre des services communautaires Vanier, le Centre psychosocial est en train de mettre sur pied un carrefour de pédiatrie sociale qui offrira un éventail de services en français.

Le député provincial d'Ottawa Ouest-Nepean, Bob Chiarelli, a rappelé mercredi qu'il était important de soutenir les enfants et les jeunes en détresse dès l'apparition de problèmes de santé mentale.

Environ un enfant ou un adolescent sur cinq connaît un problème de santé mentale en Ontario. Dans 70 % des cas, ces problèmes sont décelables dès l'enfance ou l'adolescence.

L'intervention précoce favorise de meilleurs résultats, a précisé la directrice générale du Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa, Joanne Lowe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer