Le drapeau franco-ontarien flottera à Queen's Park

La cérémonie aura lieu à 16h en présence... (PHOTO ARCHIVES, LE DROIT)

Agrandir

La cérémonie aura lieu à 16h en présence de la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

PHOTO ARCHIVES, LE DROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y aura finalement une levée du drapeau franco-ontarien vendredi à l'Assemblée législative, à Toronto.

D'abord annulée en raison d'une erreur administrative, une cérémonie sera finalement tenue à 16h en présence de la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

«Pour une raison que nous ne comprenons pas, notre demande pour célébrer le Jour des Franco-Ontariens n'a pas été retenue l'an dernier. Elle est littéralement tombée entre les craques. Par le temps que l'erreur fut constatée, la plage horaire que nous voulions pour la cérémonie avait été accordée à un autre groupe et Mme Wynne n'était plus disponible», explique Denis Vaillancourt, président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO).

Ce dernier rappelle que l'organisation de telles activités sur la pelouse du gouvernement est du ressort des groupes communautaires et non du gouvernement. Toute demande doit être effectuée au bureau du protocole de l'Assemblée législative, gestionnaire de telles cérémonies.

Malgré ce contretemps, des efforts de dernière minute ont permis d'organiser une célébration en fin d'après-midi après que la première ministre a confirmé sa présence. M. Vaillancourt choisit de voir le bon côté des choses, malgré l'heure tardive des festivités.

«Puisque la cérémonie aura lieu en fin de journée, ils auront le privilège de conclure la journée des 400 levées du drapeau franco-ontarien!» s'est-il exclamé.

Cette initiative, organisée par l'AFO, vise à atteindre ce chiffre magique pour souligner le 400e anniversaire de la présence française en Ontario. En date de jeudi, 352 levées de drapeau franco-ontarien devaient se tenir le 25 septembre, aux quatre coins de la province.

L'une de ces cérémonies sera tenue à l'Université de Sudbury, où il y a 40 ans aujourd'hui, le lys et le trille furent déployés pour une première fois. Le drapeau franco-ontarien original, confectionné à la main à l'époque par Gaétan Gervais, un professeur d'histoire à l'université Laurentienne et Michel Dupuis, un étudiant en sciences politiques de première année à la même université, pourrait être hissé, si les conditions météo le permettent.

À Ottawa, le drapeau vert et blanc, reconnu officiellement comme emblème de la communauté franco-ontarienne depuis 2001, flottera également devant l'édifice historique de l'hôtel de ville, de l'aube jusqu'au crépuscule. Il sera de même dès 9h à plusieurs installations municipales et aux quartiers généraux de divers services de la capitale nationale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer