Nouvel ombudsman par intérim en Ontario

L'ombudsman André Marin a été remplacé par intérim... (Archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'ombudsman André Marin a été remplacé par intérim par son actuelle adjointe.

Archives, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement de l'Ontario a fait fi de l'opposition du Nouveau Parti démocratique et a unilatéralement nommé un nouvel ombudsman par intérim.

En vertu d'une clause d'urgence dans la loi, le leader parlementaire du gouvernement de l'Ontario, Yasir Naqvi, a informé mardi que Barbara Finlay, l'actuelle adjointe de l'ombudsman André Marin, prendrait les rênes du bureau du chien de garde de la province.

Dans une lettre envoyée aux leaders de l'opposition, M. Naqvi a souligné qu'il n'avait pas le choix d'agir de la sorte après que les trois partis de l'Assemblée législative n'aient pu trouver un consensus quant à l'identité du prochain ombudsman avant la date butoir de lundi minuit.

«Comme le mandat de M. Marin est expiré, il n'était plus en mesure d'assurer son rôle et le poste est devenu vacant, a écrit M. Naqvi dans sa lettre. Puisque l'ombudsman de l'Ontario joue un rôle crucial en matière de responsabilité de notre gouvernement, nous avons la ferme conviction qu'il fallait remplir ce poste rapidement.»

Lundi, les libéraux avaient déposé une motion pour suggérer la candidature de Mme Finlay, même si M. Marin espérait obtenir un troisième mandat de cinq ans.

Le NPD s'est toutefois opposé à cette proposition ce qui a forcé la décision unilatérale du gouvernement de Kathleen Wynne.

«Il était nécessaire de prendre des mesures immédiates pour assurer que nous sommes en conformité avec les règles législatives», a insisté M. Naqvi.

Son homologue du NPD, Gilles Brisson, a toutefois assuré que son parti contesterait cette décision puisqu'il s'agissait d'un «dangereux précédent.»

Le processus d'embauche a été relancé par le gouvernement libéral. M. Marin, l'ombudsman de la Ville de Toronto, Fiona Crean, l'enquêteur correctionnel du Canada, Howard Sapers et Mme Finlay seraient tous dans la course pour le poste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer