Les maires de l'Ontario identifient leurs priorités fédérales

Les maires du caucus des grandes villes urbaines... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les maires du caucus des grandes villes urbaines de l'Ontario sont à Ottawa.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les maires du caucus des grandes villes urbaines de l'Ontario (LUMCO) ont discuté de leurs priorités fédérales mercredi à l'hôtel de ville d'Ottawa.

Une vingtaine de ceux-ci ont identifié les trois priorités qu'ils entendent promouvoir l'importance auprès des députés du Parlement, tous partis confondus. Sans véritable surprise, il s'agit de la Sainte-Trinité des besoins d'ordre municipal: l'infrastructure, le transport en commun et le logement social.

«La prochaine campagne électorale fédérale nous fournit l'occasion parfaite pour savoir la position des partis sur ces priorités urbaines, a affirmé Jeff Lehman,  maire de Barrie et président du caucus.  Nous voulons que la plate-forme de chaque parti fédéral parle de ces enjeux.»

Les maires, qui représentent deux tiers de la population ontarienne, ont rencontré des ministres et des porte-paroles de différents partis au cours des dernières heures afin de leur transmettre leurs doléances.  À chacun, ils ont exprimé le besoin d'obtenir un financement équivalent à 5% du produit intérieur brut (PIB) pour les infrastructures ontariennes, incluant le transport en commun.

«Nous aimerions aussi une telle somme pour le logement social, actuellement en pleine crise au pays. Il y a manifestement un besoin criant de fonds en Ontario», a précisé M. Lehman.

Plus de détails à venir

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer