L'Ontario investit 1,4 million pour célébrer le fait français

La ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

La ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'arrivée de l'explorateur  Samuel de Champlain en Ontario ne passera pas inaperçue cette année.

Le gouvernement de Kathleen Wynne a annoncé, mardi matin, l'octroi de 1,4 million $ pour la mise sur pied de 62 projets visant à commémorer les 400 ans de présence française en sol ontarien.

À Ottawa, 12 activités ont reçu un appui financier tandis que cinq autres projets de l'Est ontarien ont également reçu des fonds.

«L'idée de financer diverses initiatives m'est venue à l'esprit en 2008 pendant les célébrations des 400 ans de la fondation de Québec et le Sommet de la francophonie. Je me suis dit quelle belle occasion de rappeler qu'il y a des francophones et une communauté vibrante en Ontario», a expliqué en entrevue au Droit la ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur.

Le Festival franco-ontarien (FFO) recevra 95 000$ pour offrir un party «du bon vieux temps» de même que le Voyage dans le temps avec Champlain. Ce nouveau festival culturel proposera plus de 30 expositions et présentations reliées aux traditions francophones et autochtones 

De son côté, La Nouvelle Scène touchera à près de 46 000$ pour célébrer la grande ouverture du nouveau centre de théâtre francophone à Ottawa, le 16 octobre. Il proposera un programme sur six jours qui intégrera l'histoire, la culture, la musique, l'art et le théâtre franco-ontariens.

Dans l'Est ontarien, le Festival de la curd de St-Albert offrira la chance de partir à la découverte «de nos ancêtres» grâce à une série de prestations de danse et de musique folkloriques ainsi que des ateliers de généalogie, des spectacles d'humoristes et du théâtre évoquant la culture francophone rurale.

«Évidemment, nous n'avons pas pu financer toutes les demandes de projets. Nous avons eu 110 demandes totalisant 2,9 millions.  Nous avons choisi les projets viables qui favoriseront le tourisme et généreront des retombées économiques. C'est une belle gamme de projets qui touchent la francophonie et la culture, mais aussi le patrimoine», a précisé Mme Meilleur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer