Une rencontre «positive» qualifie Wynne

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, avait... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, avait réclamé à plusieurs reprises une rencontre avec le premier ministre canadien, Stephen Harper.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a qualifié de «positive» sa rencontre avec son homologue fédéral, au lendemain de leur entretien.

«Nous avons eu une discussion productive. Nous avons parlé de comment nos gouvernements traitent des défis auxquels font face la population et avons ciblé des secteurs dans lesquels nous pouvons travailler ensemble», a déclaré M. Wynne mardi matin en point de presse à Queen's Park.

Les deux premiers ministres ont notamment parlé de financement pour les infrastructures, du développement du gisement minier du nord de l'Ontario connu sous le nom de Cercle de feu, de l'industrie de l'automobile, du commerce intérieur de même que d'approvisionnement en eau potable dans les réserves autochtones de la province.

«Il a clairement indiqué qu'il n'est pas d'accord avec (la mise sur pied de) notre régime de retraite. Mais je savais cela avant notre rencontre», a commenté par ailleurs Mme Wynne.

La chef libérale a longtemps plaidé auprès du fédéral de bonifier le Régime de pensions du Canada. Devant le refus de M. Harper, les libéraux de l'Ontario ont déposé un projet de loi en décembre dernier pour créer le premier régime de retraite de la province.

Mme Wynne réclamait un tête-à-tête depuis plusieurs mois. La dernière rencontre des deux chefs d'allégeances et d'idéologies politiques  différentes remontait au 5 décembre 2013. 

Plus de détails dans l'édition du 7 janvier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer