La ministre Judy Foote quitte la vie politique

Judy Foote... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Judy Foote

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le gouvernement de Justin Trudeau perd une ministre. Judy Foote, élue de Terre-Neuve-et-Labrador, annonce son retrait de la politique.

Elle démissionne de son poste de ministre immédiatement. Elle quittera son siège de députée à la reprise des travaux, cet automne.

Mme Foote occupait le poste de ministre des Services publics et de l'Approvisionnement. Ce ministère est aux prises avec le chaos du système de paye Phénix, système qui multiplie les erreurs dans les salaires des fonctionnaires fédéraux.

Au printemps, Mme Foote s'est retirée, pour ce qui devait être un congé temporaire, citant des raisons personnelles et familiales. Le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr, s'était vu alors confier ses responsabilités.

En point de presse, entourée des membres de sa famille - conjoint, enfants et petits-enfants -, Mme Foote retenait difficilement ses larmes. Elle a tenu à assurer que ce n'est pas sa santé qui dicte sa décision. L'élue a vécu deux épisodes de cancer du sein; le premier, il y a 20 ans, le second, il y a trois ans. Mais c'est plutôt la santé et le bien-être des membres de sa famille qui semblent l'avoir motivée.

Des tests génétiques ont révélé que le cancer auquel elle a survécu est héréditaire.

«Je veux être ici, sur le terrain, au cas où nous nous trouverions dans une situation où nous aurions besoin d'être ensemble», a-t-elle expliqué. «C'est le genre de choses qui vous ouvrent les yeux», a-t-elle encore dit, tout en assurant que toute sa famille se porte bien pour l'instant.

«Plus que les emplois ou la vie politique, j'aime ma famille, a insisté Mme Foote, je veux être avec eux, là où j'ai besoin d'être, et là où ils ont besoin que je sois.»

Puis, revenant sur son expérience des deux dernières années comme ministre du gouvernement Trudeau, elle a décrit les problèmes du système Phénix comme «un défi particulièrement difficile», regrettant l'impact que ce fouillis a eu et a encore sur des milliers de fonctionnaires.

Un remplaçant ou une remplaçante

«Pendant plus de 20 ans, Judy Foote a servi les citoyens de Terre-Neuve-et-Labrador avec amour et dévouement. Elle nous manquera énormément», a lancé M. Trudeau sur le fil Twitter.

Le premier ministre devra trouver un autre élu de l'île pour remplacer Mme Foote. Un petit remaniement ministériel s'annonce donc, dans les prochains jours.

M. Trudeau doit rebrasser les cartes de manière à continuer à assurer la parité homme-femme dans son conseil des ministres. Il aura le choix entre six élus de Terre-Neuve-et-Labrador, deux femmes et quatre hommes.

C'est le nom de Seamus O'Regan qui a surgi, le premier, dans les spéculations. Le député O'Regan est un ami personnel du premier ministre. Depuis l'élection en 2015, il s'est retiré pour une courte période, le temps de suivre un traitement pour alcoolisme.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer