Itinérance chez les vétérans: Ottawa compte dévoiler son plan à l'automne

Une étude gouvernementale des refuges pour sans-abris du... (123rf)

Agrandir

Une étude gouvernementale des refuges pour sans-abris du pays a estimé qu'en 2014, 2950 anciens combattants les utilisaient, soit environ 2,2 pour cent des utilisateurs.

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral envisage de dévoiler sa stratégie tant attendue pour s'attaquer à l'itinérance chez les anciens combattants cet automne en réponse aux préoccupations croissantes des groupes de vétérans et des défenseurs des sans-abri.

La stratégie a connu plusieurs moutures depuis l'été dernier, alors qu'elle était un document de travail d'Anciens Combattants Canada, mais un brouillon daté d'octobre semble être la version définitive envoyée au ministre des Anciens Combattants, Kent Hehr, pour approbation.

Le plan révisé obtenu par La Presse canadienne comprend des ajouts qui soulignent la nécessité d'un fonds pour offrir une allocation de logement d'urgence visant à aider les anciens combattants qui peinent à payer leur loyer ou leur hypothèque afin d'éviter qu'ils ne se retrouvent à la rue.

Le document met également l'accent sur le soutien par les pairs et les activités de sensibilisation afin que les anciens combattants soient mis à contribution pour aider leurs camarades en situation de crise.

Une porte-parole du ministre des Anciens Combattants expliqué que certaines idées de la stratégie seront mises en oeuvre dès le mois d'avril. Les recommandations restantes débuteront au cours des cinq prochaines années.

Jim Lowther, le cofondateur de VETS Canada, un organisme qui aide les anciens combattants sans-abri, n'a pas l'impression que le gouvernement se rend compte de l'urgence d'agir, compte tenu des longs délais associés à la création et à la mise en oeuvre de la stratégie. Il note que les responsables américains se sont vigoureusement attaqués au problème aux États-Unis durant les cinq dernières années.

Une étude gouvernementale des refuges pour sans-abris du pays a estimé qu'en 2014, 2950 anciens combattants les utilisaient, soit environ 2,2 pour cent des utilisateurs.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer