Ottawa s'attaque aux «obstacles systémiques»

La ministre de la Condition féminine, Maryam Monsef... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

La ministre de la Condition féminine, Maryam Monsef (à droite) a annoncé un investissement de 18 millions lundi en compagnie de la députée d'Ottawa-Vanier, Mona Fortier.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Dans la foulée des initiatives récentes prônant l'égalité entre les sexes au pays, le gouvernement fédéral annonce un investissement de 18 millions $ pour 50 projets visant à renforcer le pouvoir d'action des femmes à travers le pays.

« Des femmes fortes et dynamiques sont au coeur du mouvement des femmes. Cette initiative permettra de les réunir au niveau national, l'objectif étant de faciliter l'échange des expériences et des pratiques prometteuses. Le mouvement ouvrira la voie à l'égalité pour les 150 prochaines années et au-delà », a assuré la ministre de la Condition féminine, Maryam Monsef, qui a procédé au dévoilement de cette initiative dans une salle du Château Laurier en présence de la députée d'Ottawa-Vanier, Mona Fortier, et de plusieurs représentantes d'organismes de défense des droits des femmes et des filles.

Table-ronde... en anglais

Dans le cadre d'une table-ronde animée par la ministre Monsef qui s'est déroulée en anglais seulement, les représentantes de trois organismes dont les projets ont été retenus ont raconté leur expérience et leur motivation à poursuivre cette lutte pour la défense des droits des femmes et des filles.

« La rage m'a persuadée de continuer la lutte en raison des injustices subies par les femmes et les filles, notamment devant les cours de justice où leurs droits étaient très souvent bafouées », a exprimé l'une des intervenantes. Une autre a affirmé que c'était son « sens du devoir » qui l'avait menée à lutter malgré le peu de soutien et d'appuis des autorités.

À l'issue de la rencontre, Mme Fortier a indiqué au Droit que le court laps de temps nécessaire à l'organisation de la rencontre expliquait, selon elle, l'absence d'intervenantes francophones à la table-ronde animée par la ministre. « Il va y en avoir d'autres dans les deux langues officielles », a-t-elle promis.

Six projets à Ottawa 

Six des 50 projets retenus à l'échelle nationale seront réalisés à Ottawa et dans l'Est ontarien. Ils ont été choisis à la suite d'un appel de proposition qui avait été lancé en octobre 2016. Les projets visent principalement à aplanir les obstacles systémiques à l'égalité entre les sexes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer