Attentat à Londres : «Le Canada ne se laissera pas intimider»

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph... (Photo Adrian Wyld, la presse canadienne)

Agrandir

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale

Photo Adrian Wyld, la presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mylène Crête
La Presse Canadienne

Le niveau d'alerte de la menace terroriste demeure le même au Canada malgré les attaques survenues à Londres samedi, a confirmé le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, lundi.

Ce niveau est considéré comme modéré depuis l'attentat du 22 octobre 2014 au Parlement, ce qui signifie qu'un attentat terroriste violent pourrait survenir et que des mesures de prévention additionnelles sont déployées. Il est constamment réévalué, a souligné le ministre.

Des milliers de personnes sont attendues sur la colline du Parlement le 1er juillet pour la fête du Canada et le 150e anniversaire de la Confédération. Ralph Goodale promet une collaboration sans faille entre les corps policiers et les agences de sécurité et du renseignement pour que les gens qui se déplaceront à Ottawa puissent célébrer en toute quiétude.

Il a affirmé que le Canada ne se laisserait pas intimider.

Une Canadienne a perdu la vie dans l'attentat de Londres qui a fait sept morts et 48 blessés. Il s'agit de Christine Archibald, âgée de 30 ans, originaire de la Colombie-Britannique.

Une perte tragique, a dit Ralph Goodale, tout en assurant que le Haut-Commissariat du Canada au Royaume-Uni allait prêter main-forte à la famille.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer