Le pape «ouvert» à s'excuser pour les pensionnats autochtones, dit Trudeau

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, et son... (L'Osservatore Romano, via Associated Press)

Agrandir

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, et son épouse, Sophie Grégoire-Trudeau, en discussion avec le Pape François au Vatican.

L'Osservatore Romano, via Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le premier ministre canadien Justin Trudeau dit avoir exprimé au pape François l'importance, pour tous les Canadiens, de pouvoir aller de l'avant dans la réconciliation avec les Premières Nations, ajoutant que le souverain pontife pourrait contribuer en s'excusant formellement pour le rôle joué par l'Église catholique dans le réseau de pensionnats autochtones.

M. Trudeau estime que le pape s'est montré ouvert à l'idée, soulignant qu'il a consacré sa vie à soutenir les personnes marginalisées à travers le monde.

Après sa visite au Vatican, Justin Trudeau a indiqué que le pape François avait dit qu'il avait hâte de pouvoir travailler avec le premier ministre et les évêques canadiens afin de trouver une façon d'aller de l'avant.

M. Trudeau dit aussi qu'il a invité le pape à visiter le Canada dans les prochaines années.

Il a remercié le souverain pontife de son leadership en matière de lutte aux changements climatiques et il a discuté avec lui de l'importance de protéger la planète.

M. Trudeau, qui est catholique, a aussi souligné que l'entretien privé, lundi, lui avait permis d'avoir une discussion personnelle et profonde avec le leader de sa foi.

À 13 h 04, une cloche a sonné, signifiant la fin de l'audience privée, qui s'était amorcée dans les quartiers privés du pape à 12 h 28.

M. Trudeau a alors présenté au pape sa femme Sophie Grégoire, de même que des représentants du Cabinet du premier ministre.

Le premier ministre a remis au pape une édition rare des Relations des jésuites, une source importante concernant les origines du Canada.

Il lui a aussi remis un dictionnaire montagnais-français compilé par un Jésuite français au 17e siècle.

Le pape a quant à lui donné à M. Trudeau une médaille soulignant le quatrième anniversaire de son pontificat, une copie autographiée de son message lors de la Journée mondiale de la paix et trois encycliques concernant la famille, l'environnement et l'évangélisme.

Le gouvernement Trudeau avait promis de répondre à une requête formulée par la Commission de vérité et réconciliation, soit de demander des excuses papales pour les survivants, leur famille et les communautés touchées par le sombre passé des pensionnats autochtones.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer