Mona Fortier est élue

La libérale Mona Fortier a été élue dans... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

La libérale Mona Fortier a été élue dans Ottawa-Vanier. Elle reprend le siège laissé vacant par Mauril Bélanger.

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Forteresse libérale depuis sa création il y a 82 ans, la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier conserve sa couleur rouge. La représentante du Parti libéral du Canada (PLC), Mona Fortier, a remporté l'élection partielle, lundi soir.

La femme d'affaires militante de longue date du PLC devient par le fait même la première députée de la gent féminine à être élue au sein de cette circonscription qui regroupe une population d'environ 111 000 personnes. Au moment d'écrire ces lignes, Mme Fortier avait obtenu 5184 votes alors que 105 des 255 boîtes de scrutin avaient été dépouillées. La néo-démocrate, Emilie Taman, suivait derrière avec 3414 voix. Le conservateur Adrian Papara avait reçu la voix de 1673 électeurs tandis que la représentante du Parti vert du Canada, Nira Dookeran, avait reçu 520 voix.

Les citoyens d'Ottawa-Vanier, appelés aux urnes après une campagne de 44 jours, ont donc opté pour la continuité. Le comté fondé dans les années 1930 et qui portait à l'époque de sa création le nom d'Ottawa-Est a toujours été détenu par les Libéraux.

Le siège de cette circonscription était vacant depuis le décès en août 2016 de Mauril Bélanger, mort après un court et fulgurant combat contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Les militants rassemblés dans une salle des Chevaliers de Colomb de l'avenue McArthur bondée avaient le coeur à la fête lorsque la députée a été déclarée gagnante, vers 22 h 20. Au moment de mettre sous presse, Mme Fortier commençait tout juste à s'adresser à la foule. « Quelle soirée. Nous sommes rendus à la ligne d'arrivée », a-t-elle lancé, se disant attristée d'être là devant la foule à la place Mauril Bélanger.

« La croyance de Mauril en Ottawa-Vanier, sa croyance en nos communautés et la force de sa diversité sont ce qui m'a inspiré à prendre ce flambeau », a ajouté la nouvelle députée.

Durant la campagne, Mme Fortier a fait de la désignation de ville bilingue pour Ottawa l'une de ses priorités, tout comme la création d'emplois dans Ottawa-Vanier. Elle est revenue sur ses sujets brièvement lors de son discours. « Nous devons travailler ensemble pour assurer la prospérité et l'investissement à Ottawa-Vanier », a notamment déclaré Mme Fortier.

Rappelons que des électeurs en provenance de quatre autres circonscriptions fédérales au pays étaient également appelés à voter, lundi. C'était le cas dans Saint-Laurent, Calgary Heritage, Calgary Midnapore et Markham-Thornhill.

Libéraux et conservateurs conserveraient leurs sièges

Emmanuella Lambropoulos a revendiqué sa victoire lors d'un... (La Presse) - image 3.0

Agrandir

Emmanuella Lambropoulos a revendiqué sa victoire lors d'un discours prononcé dans un restaurant de sa circonscription.

La Presse

MONTRÉAL - Les partis conserveraient leurs acquis dans les cinq élections partielles qui avaient cours lundi.

Des élections avaient lieu dans Saint-Laurent, Ottawa-Vanier, Markham-Tornhill, Calgary Heritage et Calgary Midnapore.

Si le statu quo prévaut comme le démontrent les résultats jusqu'à présent, le Parti libéral remporterait trois sièges - ceux en Ontario et au Québec - et les conservateurs, deux en Alberta.

Dans ce scénario, il y aurait quatre nouvelles femmes à la Chambre des communes - Mona Fortier dans Ottawa-Vanier, Mary Ng dans Markham-Tornhill, Stephanie Kusie dans Calgary Midnapore et Emmanuella Lambropoulos dans Saint-Laurent.

Dans la circonscription montréalaise de Saint-Laurent, la candidate libérale semblait en bonne voie de reprendre le siège laissé vacant par son ex-patron, l'ancien ministre Stéphane Dion.

Emmanuella Lambropoulos a revendiqué sa victoire lors d'un discours prononcé dans un restaurant de sa circonscription.

Dans une allocution de quelques minutes, l'enseignante de 26 ans a souligné que les électeurs de Saint-Laurent avaient ainsi renouvelé leur confiance envers le Parti libéral, dont l'étoile a pâli récemment puisque le gouvernement de Justin Trudeau a brisé certaines de ses promesses.

Les libéraux avaient aussi une importante avance en Ontario, dans la circonscription de  Markham-Thornhill.

Si la tendance se maintient, les conservateurs devraient reprendre sans trop de difficultés les deux circonscriptions en jeu dans la région de Calgary.

Le candidat conservateur Bob Benzen devrait succéder à l'ex-premier ministre Stephen Harper, tandis que Stephanie Kusie devrait succéder à l'ex-ministre Jason Kenney.

La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer