Débat en français dans Ottawa-Vanier: les électeurs peu curieux

L'indépendant John Turmel, la libérale Mona Fortier et... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

L'indépendant John Turmel, la libérale Mona Fortier et la néo-démocrate Emilie Taman

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La libérale Mona Fortier, la néo-démocrate Emilie Taman et le candidat indépendant John Turmel, tous trois engagés dans la lutte pour l'élection partielle dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier, ont croisé le fer, lundi soir, lors du débat en français organisé conjointement par l'Association des communautés francophones (ACFO) d'Ottawa et TV Rogers Ottawa.

La joute oratoire de type assemblée publique, présentée à l'école secondaire publique De La Salle, a attiré à peine une cinquantaine de personnes. Rien de comparable avec le débat qui a eu lieu la semaine dernière dans le secteur Rockcliffe où quelque 250 électeurs s'étaient déplacés.

À noter que les candidats Adrian Papara (Parti conservateur du Canada) et Nira Dookeran (Parti vert du Canada) brillaient par leur absence.

Les personnes assises dans la salle, lundi, n'ont pas eu le droit à de grands argumentaires puisque les candidats présents étaient essentiellement appelés à répondre à des questions du public, ce qui ne facilitait pas les échanges.

Le projet de faire d'Ottawa une ville bilingue, l'obtention éventuelle d'une université franco-ontarienne, l'intégration des nouveaux arrivants dans la communauté, la question de la contribution des autochtones à la circonscription, la sécurité des femmes et la violence sexuelle, la « promesse brisée de Justin Trudeau » sur la réforme électorale et l'implantation de mesures pour faciliter l'accès à une première propriété dans le comté ont été parmi les grandes thématiques abordées par les trois aspirants députés.

Désignation bilingue

Sur la question de la désignation de bilinguisme pour Ottawa, Mme Fortier a dit que la solution devait passer par un ralliement de la population à la cause, ce qui inclut notamment « la communauté anglophone et les entreprises anglophones ».

« Je veux être la voix des francophones d'Ottawa pour qu'on puisse encourager et forcer, peut-être si nous sommes capables, le gouvernement fédéral à travailler de très près avec la municipalité d'Ottawa pour qu'on puisse déclarer Ottawa ville bilingue », a-t-elle lancé, ajoutant qu'elle jouerait, si elle est élue, un rôle de « leadership » dans le projet de créer une université franco-ontarienne.

Emilie Taman, qui a martelé durant la soirée « l'importance de renforcer l'option progressiste » à la Chambre des communes, a profité de l'occasion pour lancer une flèche à Justin Trudeau. La néo-démocrate a fait référence au commentaire du premier ministre datant de janvier quand il avait demandé si « Gatineau en ferait autant » lorsqu'il avait été questionné à savoir s'il était en faveur d'une désignation bilingue pour Ottawa.

« C'est fondamental, notre capitale nationale doit être bilingue. [...] Même si Ottawa offre des services en français, il faut vraiment que ce soit enchâssé dans la Loi », a déclaré Mme Taman.

Le candidat indépendant John Turmel s'est quant à lui fait remettre sur le droit chemin à quelques reprises durant la soirée par l'animatrice de TV Rogers, Ginette Gratton, qui agissait à titre de modératrice.

M. Turmel est revenu constamment sur la question économique. Ses interventions ont déclenché à certains moments des éclats de rire et des soupirs dans la salle. Ancien « parieur professionnel », M. Turmel a entre autres indiqué qu'il utiliserait « les mathématiques pour déterminer quelle direction est la plus gagnante » lorsqu'un dossier ou un projet de loi lui serait soumis.

Les électeurs d'Ottawa-Vanier seront appelés aux urnes le 3 avril afin d'élire le successeur du député libéral Mauril Bélanger, décédé en août dernier. La circonscription fédérale est détenue par les libéraux depuis 1935. Le débat en français sera diffusé mardi soir, à 18 h 30, à l'antenne de TV Rogers Ottawa.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer