La CCN recherche un nouveau président

Russell Mills, l'actuel président du conseil de la... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Russell Mills, l'actuel président du conseil de la Commission de la capitale nationale

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le gouvernement fédéral vient de lancer le processus de sélection visant à remplacer Russell Mills à la présidence du conseil de la Commission de la capitale nationale (CCN). Le mandat de M. Mills, nommé en 2007 sous l'ancien gouvernement conservateur, se termine à la fin avril.

Avant d'être nommé à la présidence du conseil d'administration de la CCN, M. Mills avait occupé le poste d'éditeur du quotidien Ottawa Citizen. Au cours de son mandat, la CCN a subi une transformation importante en faveur d'une plus grande transparence alors que le conseil d'administration a commencé à tenir des réunions publiques, désormais disponibles aux internautes.

Parmi les autres nouveautés instaurées récemment, les maires des villes d'Ottawa et de Gatineau ont désormais le droit de participer, sans droit de vote, aux délibérations du conseil d'administration, changement mis en place par la ministre du Patrimoine canadien et responsable de la CCN, Mélanie Joly.

La personne qui sera choisie à la fin du processus de sélection entrera en poste à une période où le conseil d'administration doit se pencher sur plusieurs dossiers d'importance pour l'avenir de la région, notamment celui des négociations entourant le projet de développement des Plaines LeBreton avec le groupe des Sénateurs d'Ottawa. 

Le mandat de M. Mills n'aura pas toujours été facile, comme en fait foi le dernier épisode impliquant le choix du terrain pour le futur hôpital Civic, de même que le choix du terrain pour le futur monument des victimes du communisme. 

Au chapitre des exigences linguistiques, l'appel de candidatures indique que la maîtrise des deux langues officielles serait «préférable». Les personnes intéressées ont jusqu'au 27 février pour soumettre leur candidature. 

Le salaire lié à ce poste prévoit un honoraire annuel de 8000 à 9400 $, assorti d'un per diem de 310 à 375$ par jour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer