Ottawa-Vanier: Nicolas Moyer se lance

Nicolas Moyer veut notamment régler le problème des... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Nicolas Moyer veut notamment régler le problème des poids lourds qui circulent sur l'avenue King Edward.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nicolas Moyer lancera officiellement mardi sa campagne à l'investiture libérale dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier, siège vacant depuis le décès de Mauril Bélanger au mois d'août.

M. Moyer est un père de famille, un entrepreneur et un leader communautaire. Il est directeur général du groupe Coalition Humanitaire, un partenariat d'organisations non gouvernementales.

« Notre communauté dans son ensemble se doit d'être plus ambitieuse envers ce qu'on peut accomplir. On vit dans l'ombre du Parlement, et on a encore d'énormes défis dans notre circonscription. Je pense aux écarts en termes de revenus, aux difficultés sociales qu'on voit dans Vanier, au déficit d'infrastructures », a, entre autres, expliqué M. Moyer en entrevue au Droit.

Plusieurs autres enjeux touchent la circonscription, avance-t-il, dont la circulation des poids lourds sur l'avenue King Edward et le réaménagement de l'ancienne base militaire de Rockcliffe. 

Sur le dossier du camionnage, la position de M. Moyer est claire : « Il faut enlever les camions de King Edward », a-t-il indiqué. 

« Il y a de la légitimité dans l'histoire d'un tunnel, et il y a de la légitimité dans l'histoire d'un pont. Ce qui est important, c'est qu'il n'y ait plus de délais dans tout ça. On n'a plus besoin d'autres études. Il y en a eu pleinement déjà. Il faut prendre une décision. Ce sera un enjeu important », a continué M. Moyer.

Le lancement de la campagne à l'investiture libérale de M. Moyer aura lieu à 18 h, à La Nouvelle Scène, sur l'avenue King Edward.

Château fort libéral 

Ottawa-Vanier est une forteresse libérale. Il ne faut donc pas s'étonner de l'intérêt de plusieurs pour l'investiture. Huit candidats potentiels à l'investiture libérale se sont présentés à des électeurs, la semaine dernière, lors d'un événement organisé par l'Association des femmes libérales d'Ottawa-Vanier.

Parmi les candidats, il y a Mona Fortier, une femme d'affaires et communicatrice, Véronique Soucy, directrice générale de la radio communautaire Unique FM, à Ottawa, et Ainsley Malhotra, une mère de famille et entrepreneure. Par ailleurs, le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, a indiqué la semaine dernière qu'il ne serait pas candidat, lui qui était pressenti par plusieurs.

Khatera Akbari, Abdourahman Kahin, Eric Khaiat, Francis LeBlanc et Persévérance Mayer sont d'autres personnes ayant soumis leurs documents au Parti libéral du Canada pour être candidats.

Mauril Bélanger est mort au mois d'août dernier à l'âge de 61 ans. Il était atteint de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie dégénérative incurable. 

Le premier ministre Justin Trudeau n'a toujours pas annoncé la date de l'élection complémentaire dans la circonscription ottavienne.

Le NPD a déjà choisi sa candidate. Il s'agit d'Émilie Taman.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer